Affaire Richard Berry, sordides révélations : « un bout de son gland était dans… »

Richard Berry

Le Parisien dévoilait ce mercredi 9 novembre le contenu de l’enquête de l’affaire Richard Berry, accusé par sa fille Coline d’inceste. Un nouveau volet de l’affaire s’ouvre aujourd’hui au tribunal, avec un procès en appel de la décision rendue fin aout.

« J’ai toujours embrassé mon père sur la bouche avec la langue »

L’affaire avait été classée sans suite à la fin du mois d’août pour prescription des faits et Coline Berry avait été condamnée en avril à verser 20 000 euros de dommages à Jeanne Manson pour «  accusations mensongères d’inceste ». 

C’est désormais un nouveau chapitre qui s’ouvre mercredi 9 novembre. Coline Berry ayant fait appel de la décision du juge rendue fin août. Nos confrères du Parisien révèlent en exclusivité le contenu de l’enquête, ainsi témoigne Coline Berry au cours de son audition : « Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours embrassé mon père sur la bouche avec la langue ».

Elle évoque également le « « jeu de l’orchestre » avec la compagne Jeane Manson. Tandis que cette dernière « mimait des cymbales avec ses seins, Coline devait jouer de la flûte ou de la trompette avec le sexe de son père en érection », rapportent nos confrères. « J’avais les lèvres entrouvertes et un bout de son gland était dans ma bouche pour que je mime le souffle d’un instrument. »

« On ne peut donc plus dire que Coline Berry est une menteuse »

La partie adverse « nie en bloc » mais pour Maître Kulgman, avocat de Coline Berry : « L’enquête a considéré que les faits étaient vraisemblables et caractérisés (…) S’ils n’avaient pas été prescrits, Richard Berry aurait été jugé. On ne peut donc plus dire que Coline Berry est une menteuse. Même si Richard Berry, à travers notamment le procès en diffamation intenté par Jeane Manson, fait tout pour réduire sa fille au silence. »

5 réactions sur “Affaire Richard Berry, sordides révélations : « un bout de son gland était dans… »

  1. Ce personnage est odieux et ses films devraient être bannis de tous les médias tv et internet.
    En France 7 millions d’enfants victimes de l’inceste auxquels il faut ajouter ceux de la pédophilie.

  2. Je trouve qu’il est ridicule de ne pas subventionner les panneaux solaires de tous les propriétaires de résidence principale parce que si une personne âgée vie au delà de 70 ans la maison restera équipée de panneaux solaires après sa mort !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *