Anne–Sophie Lapix sauvée in extremis des bombes en Ukraine

Être journaliste est parfois un métier dangereux et Anne Sophie Lapix en a fait les frais. Ce lundi 14 mars, la journaliste a présenté son journal de 20 heures en direct de Lviv, en Ukraine. Elle n’a pas caché que la situation sur place était très compliquée à l’heure où Vladimir Poutine envoie des bombes sur tout le pays.

Depuis quinze jours, la Russie bombarde l’Ukraine et les armées des deux pays se livrent à une guerre sans merci. Le bilan est aujourd’hui de dizaines de milliers de morts. Ce dimanche 13 mars, un journaliste du New York Times a été tué par balles. Afin d’ assurer la sécurité d’Anne-Sophie Lapix, venu présenter son journal de 20 heures ce lundi 14 mars en direct de Lviv en Ukraine, son voyage avait été tenu secret.

« Nous avons dû nous réfugier dans un des souterrains de la gare »

À 19h58, Anne-Sophie Lapix ouvre le journal depuis le parvis de la gare de Lviv. Elle explique aussitôt que quelques minutes avant, elle a dû se mettre à l’abri : « Il y a quelques instants, les sirènes ont retenti et nous avons dû nous réfugier dans un des souterrains de la gare, l’alerte a été levée il y a quelques minutes à peine », a-t-elle expliqué aux téléspectateurs.


Une édition spéciale afin d’être au plus près des habitants ukrainiens 

C’est Laurent Guimier, le directeur d’informations du groupe France Télévisions qui a communiqué l’information selon laquelle Anne-Sophie Lapix partait couvrir la guerre en Russie. Laissant quelques jours son plateau parisien, la journaliste un atterri en Ukraine pour une édition spéciale de son journal télévisé, en direct de la ville de Lviv afin d’être au plus près des habitants de la ville, à proximité de la frontière polonaise.

33 réactions sur “Anne–Sophie Lapix sauvée in extremis des bombes en Ukraine

  1. Il faut que les journalistes cessent leurs reportages à sensation… aucun intérêt nous savons parfaitement que les ukrainiens souffrent il n’est pas nécessaire d’en ajouter

    1. Entièrement d’accord avec vous, les journalistes sont près à tout, pour augmenter leurs audiences, trop de sensationnel, tue l’intérêt des journaux télévisés…..
      Le rabâchage des images, comme lors des attentats des tours jumelles, font que les gens en ont marre de voir toujours les mêmes sujets, il y a de la misère en France aussi, pendant ce temps là, on en parle pas…
      Bonne journée

    2. Elle veut simplement casser son image de pauvre petite fille riche bien proprette et montrer qu’elle fait un métier dangereux. MDR.

      1. Anne sophie Lapix n’a pas vu le film France ?
        Son journal en direct d’Ukraine était parfaitement inutile et sans interet .

      2. Elle est dans la bienpensance, sur les traces de BHL, pour nous faire pleurer sur l’UKRAINE, qui bombarde le DOMBAS depuis 2014, en douce, avec 12 000 morts…avec un théâtreux macron-like comme Président qui veut embraser l’Europe…

        1. georgio est un poutino-troll, un larbin du boucher de Grozny…

          le petit dictateur:

          en ces temps de meurtres d’état, demandons nous quelle est la nature profonde du dictateur?
          Si on se base sur les personnalités de Hitler, Mussolini, Poutine, Pinochet, Mao,Mahomet, etc… le dictateur est un PERVERS NARCISSIQUE, c’est à dire un individu qui s’admire follement lui-même (voulant continuer l’infatuation maternelle à son égard), et qui, schématiquement, veut devenir « maître du monde ».
          Il peut, selon les cas, assumer la chose prosaïquement ou bien se faire le représentant unique d’un « dieu », notoirement aux abonnés absents et qui, bien que « créateur et maître de l’univers » (comme si l’univers, comme un chien ou un esclave, avait besoin d’un maître, notion hiérarchique absurdement anthropomorphique et dérivée de la notion primitive de chef de meute), est incapable de parler sans intermédiaire, et n’a rien de mieux à faire que de s’occuper 24h/24 des humains infantiles …
          Il y a toujours un aspect religieux autour du dictateur…Poutine par exemple donne dans le panslavisme orthodoxe et la sainte-russie, il a ressuscité l’église orthodoxe et a mis à sa tête deux ex-membres du KGB comme lui!!! Hitler donnait volontiers dans la mystique raciste de la race aryenne et dans l’occultisme. Mahomet nous explique que les musulmans sont supérieurs aux autres humains. D’autres seront moins explicites et se revendiqueront apôtres d’un égalitarisme et d’une société sans classes, où, demain, on rasera gratis, quitte à massacrer aujourd’hui (comme disait Gandhi, « la fin est dans les moyens comme l’arbre est dans la sève »!). ça fait rêver les médiocres et les insatisfaits de leur lot, les hommes/femmes du ressentiment, les envieux.

          Le dictateur pervers narcissique n’admet pas la contradiction, car elle suggèrerait qu’il n’est ni parfait ni génial (comme le valet Trump le dit de Poutine), et que sa cuirasse paranoïaque laisse entrevoir ses pulsions homosexuelles non assumées et ses failles intimes: il est dans le contrôle et le calcul, comme il l’a été dans la petite enfance quand il peinait à contrôler ses sphincters au stade anal, qu’il n’a jamais dépassé. A ce stade, l’enfant ressent un sentiment de toute puissance en déféquant, et une jouissance anale (accrue par l’admiration de son stupide entourage, notamment maternel) devant les étrons qu’il produit, qui ne peuvent être que divins!.
          C’est ainsi que nous aurons dans l’islam la position de prière anale bien connue exigée par l’orphelin perturbé Mahomet, et c’est ainsi que les totalitarismes occidentaux y compris poutinien, ont une certaine indulgence pour l’islam, surtout quand, comme dans le cas du tchétchène assassin et tortionnaire Kadyrov, celui-ci est à même de procurer à pas cher au dictateur des tueurs fanatiques (au nom d’allah, qui ne demande que ça!).

          Le dictateur est donc souvent le produit d’une mère très bête et d’un père violent et tyrannique (une association pas inhabituelle!). La mère du dictateur sera souvent une dévote soumise et rancunière, et pour tout dire névrosée. Elle encouragera son rejeton dans des ambitions démesurées, qui la feront être par personne interposée ce qu’elle n’a pas été capable d’être.

          Les monothéismes sont la religion rêvée pour un dictateur, car ils impliquent une source « spirituelle » unique (en fait rien dans la nature n’a qu’une seule cause!), et la volonté de pouvoir totalitaire du dictateur s’y trouve comme un pois(s)on dans l’eau!
          Poutine donne à fond dans cet obscurantisme (il accuse les autres de succomber à l’obscurantisme homosexuel et transgenre!) puisqu’il fait bénir les chars avant la bataille…

          Le dictateur ne peut tolérer qu’un peuple de SOUMIS et d’esclaves, qui s’en remettent totalement à lui, comme on a pu l’entendre dans les discours de russes interviewés récemment, qui ont abdiqué toute liberté humaine pour devenir la chose du tyran, « qui sait ce qui est le mieux pour eux »: car c’est si tentant de ne pas penser, surtout pour des gens médiocrement doués pour ça!
          Evidemment, pour installer son poison, il est essentiel qu’il n’y ait plus de voix contradictoires, lesquelles on va assassiner ou museler. Il va falloir gober le discours mensonger du dictateur relayé par ses valets, généralement pas dupes mais cupides. C’est la secte. Le dictateur ne veut voir qu’une tête, la sienne. Il tourne en rond en lui-même: « il n’y a de chef que le chef, moi » aurait pu dire Mahomet (cf.il n’y a de dieu que dieu et je suis son prophète »), qui ajoutait: « j’ai triomphé par la terreur »!!!

          La Russie, de loin la dernière à pratiquer le servage en Europe, a été sous le joug de l’église orthodoxe pendant 1000 ans, fabriquant des soumis tout disposés à obéir aveuglément au « petit père »: papamamanDieu, puis Ivan le terrible, puis Pierre le grand, puis Lénine/Staline puis Poutine…

          On voit aujourd’hui le résultat: la Russie, après nous avoir laissé tomber en 1917 ( y compris avec l’emprunt russe), en 1940 (avec le pacte germano-soviétique, oublie aujourd’hui de payer ses dettes et croit se sortir de la mauvaise performance socio-économique du médiocre gouvernement de Poutine le totalitaire (sauf pour la létalité des armes!), par la fuite en avant dans une guerre particulièrement abjecte.

          à noter que la manipulation de foules (qui va bon train aux USA où les Républicains souvent « évangélistes » sont achetés ou manipulés par les poutino-trolls des réseaux sociaux et autres anti-vaxx, réseaux par lesquels Trump, le minable complice, a été élu) essaie de s’installer en Europe: il est demandé aux vrais européens (je ne parle pas des poutino-trolls évidemment qui ne sont que la voix de son maître!) de faire attention de ne pas se laisser endoctriner par des pseudos occidentaux (« jean dupont », « henri duval »!) utilisant toutes les astuces du mensonge le plus éhonté et des témoignages bricolés! Ne soyons pas aussi bêtes que les américains!
          car le prix à payer sera terrible!

          PS: ne devenez pas les esclaves du boucher de Grozny…
          (sauf si vous êtes un poutino-troll, un larbin, évidemment!)

          1. Et ben j’aurais pas cru tout ça mais vuc’qu’il fait ça doit être à peu prêt ça. Bravo et merci je vais le copier coller.

  2. J’ai trouvé inadmissible cette intrusion en Ukraine, en plus avec le sourire, alors que des gens meurent et fuient leur pays, de plus de très bons reporters sont sur place !!!
    En plus, des chaînes comme la 5,c’est dans l’air et autres sont plus instructives que la 1 ou la 2.!

  3. cette crétine me fait penser à tous ces guignols qui mettent des bottes pour se faire filmer les pieds dans l’eau quand on nous parle d’inondations et certains de ces m’as-tu-vu,comme sur les remparts de St-Malo, ont terminé leur laïus le cul dans l’eau ,histoire de leur rafraichir…le cerveau .🤣
    De toutes les manières, elle n’a rien prouvé en se mettant ainsi en scène, elle n’est ni reporter de guerre ni grand reporter,simplement une bobo marié au pdg de publicis , avide de sensationnalisme . Et tout cela, avec nos impôts.

  4. Pourquoi Anne-Sophie LAPIX a voulu aller en Ukraine ? Pour voir qui et crois t-elle que ce serait une partie
    de plaisir? De grâce madame, faite votre boulot à la télé en France, ne pleurnichez pas, regardez autour de vous.
    Voyez ces enfants, ces bébés, leurs mamans démunies et les grands-parents ! pensons aussi, aux courageux
    ukrainiens qui font face et sont de retour dans leurs villes dévastées.
    De grâce aussi, votre sourire durant le reportage était insupportable. Je ne regarderais plus vos infos…

  5. DE TOUS LES COMMENTATEURS QUE JE VIENS DE LIRE IL N’Y EN A PAS UN SEUL QUI AURAIT EU LE COURAGE D’Y ALLER ET C’EST POUR MASQUER CETTE LÂCHETÉ QUE VOUS INJURIEZ ET CRACHEZ VOTRE VENIN, C’EST FACILE BIEN CACHÉ DERRIÈRE SON IPHONE OU SON ORDINATEUR.

    1. même à la TV ce sont toujours les même images repassées et repassées d’un jour à l’autre et on nous dit que c’est du DIRECT ! voyez les personnes toujours les mêmes et les pauvres et malheureux enfants . Arrêtez de nous émouvoir agissez ! demandez à Macron s’il a bien envoyé des armes et sont-elles bien arrivées et livrées ?

    2. oui, ouhayouna, tu as tout à fait raison!!
      mais on peut aussi ajouter qu’il y a sur les réseaux sociaux des poutino-trolls, des larbins du boucher de Grozny, qui sont là pour chier sur l’Europe et aduler ce dément médiocre.

      le petit dictateur:

      en ces temps de meurtres d’état, demandons nous quelle est la nature profonde du dictateur?
      Si on se base sur les personnalités de Hitler, Mussolini, Poutine, Pinochet, Mao,Mahomet, etc… le dictateur est un PERVERS NARCISSIQUE, c’est à dire un individu qui s’admire follement lui-même (voulant continuer l’infatuation maternelle à son égard), et qui, schématiquement, veut devenir « maître du monde ».
      Il peut, selon les cas, assumer la chose prosaïquement ou bien se faire le représentant unique d’un « dieu », notoirement aux abonnés absents et qui, bien que « créateur et maître de l’univers » (comme si l’univers, comme un chien ou un esclave, avait besoin d’un maître, notion hiérarchique absurdement anthropomorphique et dérivée de la notion primitive de chef de meute), est incapable de parler sans intermédiaire, et n’a rien de mieux à faire que de s’occuper 24h/24 des humains infantiles …
      Il y a toujours un aspect religieux autour du dictateur…Poutine par exemple donne dans le panslavisme orthodoxe et la sainte-russie, il a ressuscité l’église orthodoxe et a mis à sa tête deux ex-membres du KGB comme lui!!! Hitler donnait volontiers dans la mystique raciste de la race aryenne et dans l’occultisme. Mahomet nous explique que les musulmans sont supérieurs aux autres humains. D’autres seront moins explicites et se revendiqueront apôtres d’un égalitarisme et d’une société sans classes, où, demain, on rasera gratis, quitte à massacrer aujourd’hui (comme disait Gandhi, « la fin est dans les moyens comme l’arbre est dans la sève »!). ça fait rêver les médiocres et les insatisfaits de leur lot, les hommes/femmes du ressentiment, les envieux.

      Le dictateur pervers narcissique n’admet pas la contradiction, car elle suggèrerait qu’il n’est ni parfait ni génial (comme le valet Trump le dit de Poutine), et que sa cuirasse paranoïaque laisse entrevoir ses pulsions homosexuelles non assumées et ses failles intimes: il est dans le contrôle et le calcul, comme il l’a été dans la petite enfance quand il peinait à contrôler ses sphincters au stade anal, qu’il n’a jamais dépassé. A ce stade, l’enfant ressent un sentiment de toute puissance en déféquant, et une jouissance anale (accrue par l’admiration de son stupide entourage, notamment maternel) devant les étrons qu’il produit, qui ne peuvent être que divins!.
      C’est ainsi que nous aurons dans l’islam la position de prière anale bien connue exigée par l’orphelin perturbé Mahomet, et c’est ainsi que les totalitarismes occidentaux y compris poutinien, ont une certaine indulgence pour l’islam, surtout quand, comme dans le cas du tchétchène assassin et tortionnaire Kadyrov, celui-ci est à même de procurer à pas cher au dictateur des tueurs fanatiques (au nom d’allah, qui ne demande que ça!).

      Le dictateur est donc souvent le produit d’une mère très bête et d’un père violent et tyrannique (une association pas inhabituelle!). La mère du dictateur sera souvent une dévote soumise et rancunière, et pour tout dire névrosée. Elle encouragera son rejeton dans des ambitions démesurées, qui la feront être par personne interposée ce qu’elle n’a pas été capable d’être.

      Les monothéismes sont la religion rêvée pour un dictateur, car ils impliquent une source « spirituelle » unique (en fait rien dans la nature n’a qu’une seule cause!), et la volonté de pouvoir totalitaire du dictateur s’y trouve comme un pois(s)on dans l’eau!
      Poutine donne à fond dans cet obscurantisme (il accuse les autres de succomber à l’obscurantisme homosexuel et transgenre!) puisqu’il fait bénir les chars avant la bataille…

      Le dictateur ne peut tolérer qu’un peuple de SOUMIS et d’esclaves, qui s’en remettent totalement à lui, comme on a pu l’entendre dans les discours de russes interviewés récemment, qui ont abdiqué toute liberté humaine pour devenir la chose du tyran, « qui sait ce qui est le mieux pour eux »: car c’est si tentant de ne pas penser, surtout pour des gens médiocrement doués pour ça!
      Evidemment, pour installer son poison, il est essentiel qu’il n’y ait plus de voix contradictoires, lesquelles on va assassiner ou museler. Il va falloir gober le discours mensonger du dictateur relayé par ses valets, généralement pas dupes mais cupides. C’est la secte. Le dictateur ne veut voir qu’une tête, la sienne. Il tourne en rond en lui-même: « il n’y a de chef que le chef, moi » aurait pu dire Mahomet (cf.il n’y a de dieu que dieu et je suis son prophète »), qui ajoutait: « j’ai triomphé par la terreur »!!!

      La Russie, de loin la dernière à pratiquer le servage en Europe, a été sous le joug de l’église orthodoxe pendant 1000 ans, fabriquant des soumis tout disposés à obéir aveuglément au « petit père »: papamamanDieu, puis Ivan le terrible, puis Pierre le grand, puis Lénine/Staline puis Poutine…

      On voit aujourd’hui le résultat: la Russie, après nous avoir laissé tomber en 1917 ( y compris avec l’emprunt russe), en 1940 (avec le pacte germano-soviétique, oublie aujourd’hui de payer ses dettes et croit se sortir de la mauvaise performance socio-économique du médiocre gouvernement de Poutine le totalitaire (sauf pour la létalité des armes!), par la fuite en avant dans une guerre particulièrement abjecte.

      à noter que la manipulation de foules (qui va bon train aux USA où les Républicains souvent « évangélistes » sont achetés ou manipulés par les poutino-trolls des réseaux sociaux et autres anti-vaxx, réseaux par lesquels Trump, le minable complice, a été élu) essaie de s’installer en Europe: il est demandé aux vrais européens (je ne parle pas des poutino-trolls évidemment qui ne sont que la voix de son maître!) de faire attention de ne pas se laisser endoctriner par des pseudos occidentaux (« jean dupont », « henri duval »!) utilisant toutes les astuces du mensonge le plus éhonté et des témoignages bricolés! Ne soyons pas aussi bêtes que les américains!
      car le prix à payer sera terrible!

      PS: ne devenez pas les esclaves du boucher de Grozny…
      (sauf si vous êtes un poutino-troll, un larbin, évidemment!)

  6. Pourquoi se disputer ainsi ?
    Le Français n’est jamais content. Soyez pacifiste.
    Je comprends que la télé a besoin de ces personnes qui recherchent l’évènement exceptionnel et ponctuel, qui nous apportent des sensations épidermiques. Mais comme le dit Ouhayoun, il fallait oser y aller . Tout comme les photographes et journalistes le font maintenant. Ils en connaissent le risque , c’est de ne plus revenir. Mais au moins, Anne-Sophie a, par sa présence, montrer à nos amis Ukrainiens que l’on ne les oublie pas. Celui que l’on doit haïr, c’est l’empereur dictateur nommé POUTINE. Lui a fait du mal.
    Comment allons nous retrouver la grande Ukraine, combien d’enfants n’auront plus de papas et de frères ?
    Heureusement que tous les Russes ne sont pas des Poutines !
    Deux danseurs se tenaient la main et s’embrassaient (reportage télévisé) . Ce sont des danseurs venus en France pour notre plaisir. L’un était russe, la femme était ukrainienne. Voilà des images à sensation que l’on apprécie.
    L’amour vaincra la haine.

  7. FOUTAISES !!!
    Elle n’avait rien à FOUTRE là bas et on ne présente pas un journal télévisé en zone de guerre avec la BOUCHE EN CŒUR.
    D’autres avant elle ont risqué leur vie et on en a pas fait ÉTAT.
    Arrêtez de faire MOUSSER certains de vos employés !
    C’est très mal vu et irrespectueux et cela ne plaît pas aux gens.

    1. elle a le mérite d’y être allé, car elle a bien compris (ce qui n’est pas ton cas!) que ça pourrait se produire chez nous!

  8. Après avoir lu tous ces commentaires, je dois dire que pour une fois cette personne fait l’unanimité dans le sens où cette mise en scène était complètement inutile. Je suis bien d’accord avec vous sur l’inutilité de ce reportage. C’est du voyeurisme sur la misère d’un peuple absolument obscène.

  9. Et apres ça, elle va nous ecrire des articles, des bouquins, passer 500 fois a la télé pour avoir du se rendre 1 fois dans un abris, Ce qui est le quotidien en ce moment des gens qui vivent là-bas. Se faire de la pub sur le dos de la guerre en Ukraine est une honte. A la voir a la télé, fallait pas espérer mieux de sa part.

    1. tu fais quoi pour l’Ukraine, toi?
      tu attends que le boucher de Grozny nous bombarde et nous envahisse?

  10. Est-ce que le titre: « S. L. sauvée in extremis des bombes en Ukraine » ne tranche pas un peu avec le contenu? Bien sur, dire simplement: « on entendu les sirènes et on s’est abrité dans un sous-sol ». ? Quant à « son voyage a été tenu secret », ça veut dire quoi? Elle n’a pas eu d’autorisation du gouvernement de Kiev? Est-ce que ça donne confiance dans ce que rapporte la journaliste? Pas à moi en tous cas.

  11. Le pire c’est que pour payer ces reportages qui pour beaucoup de monde sont inutiles, la chaîne devoir encore en rajouter des pages de pub.
    Déjà que juste sur une série ou feuilleton on nous sers « 10 mn de feuilleton », puis « 15 mn de publicité », puis « 10 mn de feuilleton », et de nouveau « 15 mn de publicité », et cela n’a pas l’air déranger grand monde, alors gueuler contre les pubs ou zaper au moment des pubs, même si toutes les chaînes s’accordent à en diffuser en partie aux mêmes moments ! C’est comme les supermarchés qui s’accordent sur leur prix et qui non pas le droit !!!!!!!!!
    Reprenons du pouvoir sur les médias, ainsi vous n’aurez plus à fustiger les journalistes en excès de zèle !

  12. Cette abrutie de Lapix ne sait vraiment pas quoi faire pour se faire remarquer !!!
    Elle était déjà comme ça à SciencesPo Bordeaux où elle a fait ses études !!!

  13. Autant j’ai du respect pour Madame Maryse Burgot qui passe une partie de sa vie sur des zones dangereuses autant AS Lapix n’est allée en Ukraine que pour jouer les reporter qu’elle n’est pas. Elle est juste une voix parisienne du pouvoir qui se prend pour une journaliste. Pitoyable ;

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.