» Au travail !  » : Emmanuel Macron taclé par un médecin

Macron taclé par un médecin

Ce mardi 31 mai 2022, Emmanuel Macron s’est rendu à l’hôpital de Cherbourg pour « sauver les urgences ». Le soir même, il a été interpellé sur TMC par un médecin au service d’immuno-pathologie à l’hôpital Saint-Louis à Paris.

« Mission flash ». C’est ainsi qu’Emmanuel Macron a nommé sa mission actuelle pour sauver l’hôpital.

Ce mardi 31 mai 2022, il a lancé en effet une « mission d’urgence » d’un mois. Une mission qui débouchera sur un plan basé autour des « 1 200 bassins de vie »

Un rapport pour expliquer « territoire par territoire, là où sont les manques, à pouvoir les chiffrer »

Le professeur François Braun, président de Samu-Urgences de France, devra remettre ses conclusions à la ministre de la santé Brigitte Bourguignon avant le 1er juillet. Ce rapport a vocation à expliquer, « territoire par territoire, là où sont les manques, à pouvoir les chiffrer ». 

Sur TMC, ce mardi 31 mai, dans le magazine Quotidien, Jehane Fadlallah, médecin au service d’immuno-pathologie de l’hôpital Saint-Louis à Paris a appelé le président à « se mettre au travail ».

« Le gouvernement a débloqué 6 milliards d’euros pour augmenter les salaires. Est-ce que vous avez vu quelque chose arriver ? », lui a demandé Yann Barthes.

« Au travail ! Pas d’annonce ! Les effets d’annonce, c’est fini.»

« Moi non, parce que les contractuels, on n’est pas du tout concerné par le revalorisation salariale.  Ça tombe bien parce que les contractuels, ce sont les jeunes médecins qu’on devrait un peu motiver à rester », a-t-elle expliqué avant de conclure : « Au travail ! Pas d’annonce ! Les effets d’annonce, c’est fini. C’est fini le temps de la concertation, des PowerPoint, des réunions à n’en plus finir. Il faut un énorme courage politique pour faire ce qu’il y a à faire ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.