Beigbeder et Duteurtre refoulés à l’académie française 

Académie Française

Beigbeder et Duteurtre étaient les deux personnalités favorites pour obtenir l’immortalité au sein de l’institution prestigieuse de l’Académie Française. Défaite pour les deux, le siège reste inoccupé.

Recalés

Les deux écrivains de 62 ans et 57 ans espéraient rajeunir l’assemblée qui a en moyenne 70 ans, mais que nenni… les deux repartent recalés. Le match s’est joué jeudi 3 novembre et n’aura pas abouti. 

En jeu, il y a avait ce fauteuil 19, anciennement occupé par Jean-Loup Dabadie. En remontant encore dans le temps ce même siège fut occupé par Chateaubriand et René Clair, au sein de l’institution vieille de 388 ans. Le côté médiatique des deux profil n’aura pas fait pencher la balance au point de les intégrer. S’eut pu être une stratégie pour redonner un peu de fraicheur et dépoussiérer les bancs. 

Battre le record de recalage!

Pour intégrer la prestigieuse institution, il faut obtenir la majorité absolue, soit plus de 25 voix. Si Beigbeder et Duteurtre étaient les deux favoris, il y avait 7 autres candidats en lice. L’un d’entre eux dénommé Édouardo sur scène, de son vrai nom Edouardo Pisani avait postulé pour la 17 ème fois. 

Ainsi pour ce candidat spécial, le but est tout autre : battre le record de recalage! Son concurrent n’est autre que Zola qui avait été recalé 25 fois. 

Mais il faut savoir que d’autres éminents noms de la littérature française ont ainsi été déboutés : Honoré de Balzac, Baudelaire, Verlaine avaient été recalés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *