Benjamin Castaldi se confie sur le drame qui a touché sa famille : « Elle a perdu la moitié de son visage »

Benjamin Castaldi Endetté

Ce mercredi 7 septembre, dans TPMP, Benjamin Castaldi s’est confié sur le grave accident qui a touché un membre de sa famille…

Ce mardi 6 septembre, une petite fille âgée de 18 mois a été mordue à la tête, au bras et à la gorge par son chien, un chien-loup américain qui n’est pas reconnu comme domestique par la Société centrale canine.

Elle a été transportée au centre hospitalier de Lille. Son pronostic vital n’est pas engagé.

Cet accident relance le débat de l’euthanasie pour les animaux violents.

« Un chien qui a goûté le sang doit être supprimé »

Dans TPMP mercredi soir, Cyril Hanouna a abordé le sujet.

Pour Benjamin Castaldi : « Il n’y a pas de débat : un animal qui s’en est pris à un homme ne peut plus rester sur terre. C’est la règle de base. J’ai envie de protéger mes enfants et les gens qui sont autour. Un chien qui a goûté le sang doit être supprimé« .

Et d’ajouter : « Moi, j’ai vu des accidents. J’ai une petite cousine qui a perdu la moitié du visage et aussi de la gorge, avec le sang comme ça, on voyait sa trachée, on a ramassé la joue de ma petite cousine sur la table avec les cordes vocales à l’air et ça s’est arrêté à quelques centimètres de la jugulaireElle a un appareil pour respirer. On fait quoi après ? Je m’en fous du chien ! C’est une horreur« .

« Ce sont des êtres vivants dotés d’une sensibilité »

« J’en ai marre qu’on considère un chien comme une sous-espèce. Comme un objet qu’on jette à la poubelle et qu’on tue dès qu’il y a un problème. Ce sont des êtres vivants dotés d’une sensibilité. Ils ont le droit de vivre. Il existe d’autres moyens que les tuer pour les mettre hors d’état de nuire« , lui a répondu Guillaume Genton.

Une réaction sur “Benjamin Castaldi se confie sur le drame qui a touché sa famille : « Elle a perdu la moitié de son visage »

  1. Les reproductions devraient être contrôlées, il y a trop de chiens à la SPA qui attendent. Les SPA sont débordées . La tendance est je prends et je ramène si cela ne me convient pas. La prise en charge d’un chien devrait être contrôlée et interdiction d’élever et de faire rentrer en France des chiens qui peuvent être dangereux. Car certains sont dangereux. Il ne faut pas incriminer le chien mais le maître et les éleveurs.
    Je suis d’accord avec les propos de Guillaume Genton  » ce sont des êtres vivants dotés d’une sensibilité et il existe d’autres moyens que de les tuer « .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.