Beyoncé étudiée à l’École Normal Supérieure, le séminaire commence aujourd’hui 

Beyoncé - source Par Sassy — Vimeo: The Lion King European Premiere (view archived source), CC BY 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=86494994

Surprise dans le monde universitaire, la prestigieuse École Normale Supérieure accueille dans ses bâtiments parisiens un cycle de conférence sur Beyonce. La première séance a lieu ce jeudi 24 novembre. 

“Who run the world ? Girls !”

« “Who run the world ? Girls !” Quelques mots, une exclamation, une mélodie mais surtout un nom : celui de Beyoncé Knowles, icône du XXIe siècle et émanation d’un système aux prises avec ses propres limites. Mais que dit Beyoncé ? » ainsi la prestigieuse École Normale Supérieure présente le séminaire sur Beyoncé qui commence ce jeudi 24 novembre. 

Six rencontres, étalées entre novembre 2022 et Février 2023, permettront d’aborder sous différents angles Beyoncé, comme phénomène sociétal. Divers axes sont abordés : « Ce séminaire d’élèves a pour ambition de réfléchir aux notions de culture et de représentativité. Il part de la figure de Beyoncé, une icône pop mondiale, pour aborder quelques-unes des thématiques essentielles du monde contemporain que la recherche universitaire francophone commence à saisir, au-delà de l’aire anglo-saxonne. »peut-on lire sur le site de l’institution. 

L’université doit pouvoir proposer des nouvelles thématiques qui intéressent vraiment des gens.

Selon les popos rapportés par nos confrères de Télérama, Victor Kandelaft, l’un des trois étudiants organisateurs du séminaire, déclare :  « Beyoncé fait réagir, mais notre objectif n’est pas de l’imposer comme un nouveau canon dans la recherche. L’université, puisqu’elle entend faire l’analyse du monde actuel, doit pouvoir proposer des nouvelles thématiques qui intéressent vraiment des gens. Cela peut susciter la surprise ou l’indignation, mais ça montre que les choses bougent. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *