Brigitte Bardot (6/7) : Le gros coup de gueule de BB

Brigitte Bardot

Dans une lettre ouverte sur Twitter ce mercredi 9 novembre, Brigitte Bardot a dénoncé la maltraitance animale et l’inaction des autorités.

« Au lieu de nous pomper l’air, faites le nécessaire pour qu’il n’y ait plus de problème de racisme ! », a écrit Brigitte Bardot dans sa lettre ouverte sur Twitter ce mercredi 9 novembre, où elle dénonce la maltraitance animale et l’inaction des autorités.

Selon BB, le réel « racisme dramatique » est « le racisme animalier »

Elle pointe du doigt que le réel « racisme dramatique » est « le racisme animalier ».

Elle fait référence au film Le Pianiste de Roman Polanski.

D’après elle, l’œuvre dépeint « la profonde et abjecte cruauté humaine qui au fil des siècles a toujours été l’ADN profond de la nature humaine »

« J’ai fait le rapprochement avec la barbarie humaine actuelle »

La militante fait une analogie avec les conditions d’élevage et d’abattage modernes : « J’ai fait le rapprochement avec la barbarie humaine actuelle qui use de sa prédominance sur les animaux eux aussi soumis et innocents », s’insurge-t-elle.

Une réaction sur “Brigitte Bardot (6/7) : Le gros coup de gueule de BB

  1. Bravo madame Brigitte Bardot. Vous mettez l’accent sur la véritable cruauté de l’être humain : la maltraitance vis à vis des animaux qui sont l’innocence même et jamais ne sont agressifs vis à vis de nous. Souvent j’ai honte d’être un homme quand je vois comment des hommes traitent les femmes, et toujours j’ai honte d’être un être humain, sachant de quelle façon indigne mes congénères traitent les espèces animales, quelles qu’elles soient.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *