Brigitte Bardot va « très mal » 

Brigitte Bardot

Brigitte Bardot a donné des nouvelles particulièrement inquiétantes à son sujet. « Je vais très mal », a-t-elle confié au Parisien.

En 1986, Brigitte Bardot décide de fonder sa fondation pour protéger les animaux.

En août dernier, elle poussa un coup de gueule concernant la corrida.

« Je vous souhaite une vie de merde »

Elle déclara sur Twitter : « Je vous souhaite une vie de merde », s’adressant aux organisateurs de cette pratique.

En octobre dernier, sa fondation a publié une vidéo de scènes insoutenables lors de la foire chevaline organisée à Maurs dans le Cantal.

Des chevaux y sont violentés et entassés dans des box minuscules. 

« J’ai pleuré en regardant ces images. Je n’ai pas pu aller jusqu’au bout », a-t-elle déclaré au Parisien.

« Je vais très mal. Le moral à zéro »

Et d’ajouter : « Je ne veux plus que cette foire existe. Ni que la France soit la plaque tournante d’un commerce scandaleux de chevaux condamnés à mort… Je n’ai jamais baissé les bras. Parfois, oui, j’ai été découragée, car il en faut une puissance de courage, d’obstination et d’amour pour continuer envers et contre tout pendant cinquante ans ».

Aujourd’hui, Brigitte Bardot avoue que l’actualité concernant les animaux la bouleverse. 

« Je vais très mal. Le moral à zéro », a-t-elle souligné, avant d’ajouter qu’elle compte bien faire durer son association, et ce même après sa disparition : « Ma fondation continuera après moi, j’ai pris mes dispositions pour que les choses continuent après ma mort. J’ai une équipe formidable ». 

Une réaction sur “Brigitte Bardot va « très mal » 

  1. C’est dégueulasse que l’on utilise la violence pour des bêtes qui vont mourir de toute manière. Brigitte Bardot a raison .Ceux qui font ces actes sont innommables .On doit interdire ces foires au plus vite .Si mon message arrive au bon endroit j’espère que il va y avoir une loi qui va interdire ces abrutis de faire ces crimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *