Catherine Laborde malade : « Elle a du mal à s’exprimer”

Catherine Laborde

Ce mardi 4 octobre, Faustine Bollaert a traité de la maladie au sein des couples dans Ça commence aujourd’hui. Thomas Stern, le mari de Catherine Laborde a témoigné et a donné des nouvelles de son épouse.

Ce mardi 4 octobre sur France 2, Faustine Bollaert présentait Ca Commence aujourd’hui sur le thème « La maladie est venue tester la force de leur amour« .

Il y a des troubles moteurs, des troubles du langage, des crises d’angoisse, des hallucinations

Plusieurs personnes sont venues témoigner et raconter leur expérience personnelle dont Thomas Stern, le mari de Catherine Laborde. En effet, son épouse souffre de la maladie à corps de Lewy, mêlant des symptômes de Parkinson et d’Alzheimer : « Là je passe une période qui est un peu plus dure que quand on a fait le livre (Amour malade paru en 2020)… Il y a des troubles moteurs, des troubles du langage, des crises d’angoisse, des hallucinations. C’est un tableau costaud« , a-t-il raconté.

« Et pourquoi pour vous, en ce moment, c’est plus dur ?« , l’a interrogée Faustine Bollaert.

« La vraie raison je crois, c’est qu’elle est rentrée dans une phase où elle a du mal à s’exprimer, c’est-à-dire qu’elle comprend ce qu’on lui dit mais elle a énormément de mal à formuler les choses. Donc la communication devient extrêmement difficile« , lui a-t-il répondu.

« Est-ce que vous vous sentez encore son homme ou vous ne vous sentez plus que son aidant ?« 

« Est-ce que vous vous sentez encore son homme ou vous ne vous sentez plus que son aidant ?« , lui a-t-elle demandé.

« Je pense que je ne me suis jamais autant senti son homme que dans le fait d’être son aidant« , lui a-t-il confié.

En 2020, Thomas Stern s’était livré à Konbini : « Je suis devenu aidant, je n’ai pas fait ma valise, je ne suis pas parti en courantElle est quand même diagnostiquée depuis bientôt six ans. On croise les doigts, on espère que ça durera dans les meilleures conditions« .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *