Ces images intimes d’Elizabeth II qui ont choqué Charles

Elizabeth II

Le Daily Mail est revenu sur une série de photos prises par Angela Kelly, habilleuse, styliste et assistante personnelle d’Elizabeth II, qui ont horrifié Charles III...

Pendant trente ans, Angela Kelly a été habilleuse, styliste et assistante personnelle de la reine Elizabeth II.

Une photo montre la Reine Elizabeth II assise sur une chaise longue

Angela Kelly a raconté ce lien entre les deux femmes dans une série de livres : Dressing the Queen : The Jubilee Wardrobe, paru en 2012 et The Other Side Of The Coin : The Queen, The Dresser And the Wardrobe, publié en 2019.

Ces oeuvres dévoilent de nombreux détails du quotidien d’Elizabeth II qui auraient fortement déplu au roi Charles III.

Selon The Daily Mail du 23 septembre, Charles III n’a pas supporté la publication de 2019 qui comporte des photos, qui montrent sa mère, notamment assise sur une chaise longue, avec les pieds surélevés.

« Son seul souci était de protéger la dignité de la Reine et de la Couronne »

« Son seul souci était de protéger la dignité de la Reine et de la Couronne », a expliqué l’un des amis de Charles III.

Charles III ne pourra cependant empêcher Angela Kelly de conserver sa propriété aux abords du Château de Windsor, comme le lui avait promis la reine.

Agée de 54 ans, Angela Kelly aura été la première assistante personnelle d’Elizabeth II, en 2001, soit dix ans après avoir été embauchée en tant qu’habilleuse par la reine.

2 réactions sur “Ces images intimes d’Elizabeth II qui ont choqué Charles

  1. CHARLES CHOQUE !!! alors que se prince a fait les 400 coups avec sa belle de l’époque et laissant une très belle jeune femme souffrir auprès de lui DIANA sans aucuns scrupules
    LA REINE ELIZABETH , AVAIT LE DROIT DE VIVRE COMME TOUTES LES FEMMES !!!! et voici CHARLES HORRIFIE DU COMPORTEMENT DE SA MERE !!!! après sa mort , pauvre bonhomme vous devriez avoir HONTE DE VOTRE JUGEMENT SUR VOTRE REINE , votre mère

  2. La défunte Reine avait bien le droit de prendre des moments de liberté, hors protocole, souvent lourd à la Cour, et la photo concernée n’est nullement compromettante. En outre, elle conduit régulièrement son véhicule lors de déplacements privés, sans cacher son visage, tellement elle était proche de ses sujets, de son peuple. On se souviendra de son rôle d’infirmière durant la seconde guerre mondiale, conduisant une ambulance, une princesse qui n’aurait jamais dû devenir Reine. Point n’est ici le moment de retracer l’histoire du Royaume-Uni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *