Charles III va modifier la loi pour écarter Andrew et Harry du pouvoir 

Charles III

Les journaux anglais ont révélé, ce jeudi 27 octobre, l’intention du roi Charles III de modifier une liste de remplaçants qui ont la responsabilité de certaines tâches si le roi est malade ou en déplacement.

Une loi qui date de 1937 

Quand il est malade ou en déplacement à l’étranger avec Camilla, reine consort, une liste de personne peut assurer son intérim selon une loi qui date de 1937. C’est ce texte législatif que le monarque compte changer pour éviter que l’un des deux princes déchus n’aient à prendre officiellement ce rôle. L’année 2023 ayant au programme de nombreux voyages, la famille royale doit prendre les devants. 

Cette loi de 1937 assure que si le roi est en déplacement, sa femme ou les quatre premières personnes sur la liste des successeurs pourraient le remplacer pour signer des documents officiels ou assumer d’autres responsabilités. 

Buckingham Palace n’a pas démenti l’information publiquement

Les journaux anglais ont donc révélé, jeudi 27 octobre, que serait au programme une rapide modification de ce texte. Buckingham Palace n’a pas démenti l’information publiquement et il s’avère que le sujet a été abordé lundi dernier à la chambre des Lords. 

Concernant les princes déchus : Andrew, son frère, et Harry, son fils, ils ne pourront plus assurer son intérim et la liste des remplaçants serait en conséquence élargie. Ainsi la princesse Anne et soeur de Charles III, et le prince Edward, son frère, pourraient être nommés à la place des deux personnalités écartées de la famille royale. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *