Dany Boon condamné à verser 110 000 euros de dommages et intérêts à Laurent Storch

Dany Boon

Le verdict de la procédure des prud’hommes à l’encontre de Dany Boon fut rendu lundi 24 octobre. Il doit payer 110 000 euros de dommages et intérêts à Laurent Storch.

Amis de longue date…

Amis de longue date Laurent Storch commence à travailler pour les Productions du Chicon en 2013 et préside les productions du Ch’timi et HBB26. Pour travailler auprès de son ami, il quitte son poste de directeur des productions à TF1. Mais l’affaire se corse en janvier 2017, lorsqu’il est convoqué pour un entretien préalable au licenciement. Il avait déjà été averti auparavant de difficultés de financières de la société.

Il sera licencié pour motif économique un peu plus tard et l’amitié entre les deux hommes ne résistera pas au conflit professionnel qui court. 

Licenciement «abusif, brutal et vexatoire» 

Ainsi Laurent Storch attaque aux prudhommes Dany Boon et réclame 360 000 euros de dommages et intérêts. Il justifie notamment d’heures supplémentaires non payées. Il est débouté en juillet 2019 mais gagnera en faisant appel de la décision. 

Ce lundi 24 octobre 2022, le verdict du tribunal fut tout autre donc! Dany Boon a été condamné à verser 110 000 euros de dommages et intérêts pour licenciement «abusif, brutal et vexatoire».

Depuis 2018, il donne des conférences sur le thème du leadership et du succès. Il en parle notamment sur une vidéo TED X Talks qui le présente ainsi : 

«  Expert en succès, Laurent Storch a su prouver la justesse de sa vision éditoriale en signant des succès tels que Les experts, The Voice, Dr House, ou encore Intouchables. Derrière les apparences, il vous démontrera que le succès cela s’apprend. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *