Édouard Philippe vexé par Emmanuel Macron : seront-ils alliés pour les législatives ?

Édouard Philippe et Emmanuel Macron

Rien ne va plus entre Édouard Philippe et Emmanuel Macron. À l’approche des élections législatives, Édouard Philippe ne sait toujours pas si Emmanuel Macron souhaite se rapprocher de son parti Horizons.

« Je ne me sens pas tenu par un deal quand je ne suis pas autour de la table », a affirmé Édouard Philippe aux militants de son parti Horizons ce mardi 26 avril 2022. Le chef de l’État Emmanuel Macron avait évoqué de s’allier au MoDem, à Agir et Territoires de progrès et à Horizons pour les élections législatives qui auront lieu les 12 et 19 juin prochains. Mais selon Le Parisien, les pourparlers mettraient du temps à se mettre en place.

« Ça va encore le mettre de bonne humeur »

« Ça va encore le mettre de bonne humeur », affirme un proche d’Edouard Philippe à ce sujet. Ce mardi 26 avril, Emmanuel Macron s’est entretenu à l’Élysée avec Jean Castex, Alexis Kohler, Richard Ferrand, Christophe Castaner. Au programme de la discussion : bien évidemment les législatives et le renouvellement du gouvernement.

« Tu as choisi de faire ton écurie, tu finiras palefrenier »

Début mai, les noms seront révélés. En attendant, Emmanuel Macron ne s’est pas encore prononcé auprès, que ce soit de Francois Bayrou ou Edouard Philippe. Il faut dire que ce dernier a décidé de lui-même de s’en éloigner et de créer son parti Horizons en 2021. Le camp Macron aurait mis en garde Édouard Philippe : « Tu as choisi de faire ton écurie, tu finiras palefrenier », lui aurait-il asséné.

De nombreux maires ont pourtant rejoint le parti Horizons. Un potentiel danger pour La République en marche pour les législatives. Selon Le Parisien, les conseillers d’Emmanuel Macron affirment que le président et eux-mêmes travaillent sur « un classement », par ordre de loyauté, des circonscriptions les plus probables d’être remportées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.