Elisabeth Borne : « C’est terrible. Elle est traitée comme moins qu’une collaboratrice »

Elisabeth borne

Elisabeth Borne a du mal à se faire respecter à Matignon au sein du gouvernement. Explications.

Ce dimanche 26 juin, Emmanuel Macron a confié une tâche difficile à Élisabeth Borne qui lui aurait mis une pression insoutenable…

Un « nouveau gouvernement d’action au service de la France« 

Un « nouveau gouvernement d’action au service de la France« . Voici ce qu’il lui a demandé.

« Macron conforte Borne, mais lui repasse la patate chaude. Il la sauve, tout en la mettant sous pression« , raconte un proche. Les deux communiquent régulièrement via l’application Télégram.

Elisabeth Borne est très critiquée par son propre camp. Elle aurait beaucoup de mal à convaincre ses acolytes par son ton trop austère et son manque d’expérience…

« Ce ton froid et robotique, ce n’est pas possible, même Siri est plus chaleureux », avait déclaré un proche d’Elisabeth Borne à nos confrères.

 » Est-ce qu’on se permettrait ce genre de traitement si c’était un homme ? « 

« Le poste de Premier ministre va changer de dimension et prendre beaucoup plus de sens. Est-elle à la hauteur du moment ?« , se questionne un autre politique.

« C’est terrible. Elle est traitée comme moins qu’une collaboratrice. Est-ce qu’on se permettrait ce genre de traitement si c’était un homme ?« , avait alerté un soutien du chef de l’État.

21 réactions sur “Elisabeth Borne : « C’est terrible. Elle est traitée comme moins qu’une collaboratrice »

  1. Élisabeth borne doit dégager. Elle a des projet macroniste. Elle est dure et méchante. Via!

    1. Pourquoi juger Madame Borne alors qu’elle vient juste de prendre ses fonctions.
      Laissez lui le temps de faire ses preuves et de s’exprimer. Elle est sous une telle pression !
      C’est une Femme, jamais un 1er ministre n’a été critiqué de la sorte! Je la soutiens .

      1. Exactement ! En plus avec le salaire conséquent elle peut bien supporter cet état d’esprit. En attendant elle n’a pas hésité un seul instant à remettre son dressing à jour….

        1. Vous mélangez tout. Elle a des responsabilités et doit se faire respecter dans un monde d’hommes.
          Le salaire est un autre sujet; tout le monde ne peut pas faire ce qu’elle fait et cela mérite un salaire supérieur. L’envie n’est pas toujours bonne conseillère.

  2. Ces attaques sans. objet sont ignobles de la part d’imbéciles méchants comme il y en a beaucoup en France. Qu’il nomme une racaille du 9-3!!!

    1. D’accord avec la 1ère phrase. Laissons lui faire ses preuves…Par contre je ne vois pas ce que vient faire la « racaille » du 9-3, un peu de parti pris peut être (sans être dans l’exagération)

    2. Malheureusement, la méchanceté, l’hypocrisie, l’égoïsme, sont les trois mamelles des imbéciles

    3. C’est elle qui a imposé la vaccination obligatoire aux soignants…
      Tout se paie dans la vie, elle a voulu ce poste, et bien maintenant, on ne va pas la plaindre…..

      1. Y a qd même un truc que je comprends pas en tant que soignant …. Et même si les mesures pourraient être levées… Pourquoi accepter les vaccins obligatoires comme contre l’hépatite et pas pr le Covid ? Pourquoi cette rage (a propos de vaccins lol) contre le fait de se protéger?? Quel intérêt ?

        1. Depuis quand le vaccin contre l’hépatite est-il obligatoire? Là aussi, il y avait eu une campagne vers 1995-96, pour que les collégiens se fassent vacciner dans les collèges. Les enfants ayant commencé à se faire vacciner, il a fallu tout arrêter et les parents n’ont eu aucune explication…
          Et arrêtez d’appeler « vaccin » ce nouveau produit qu’on injecte et qui n’a pas fait ses preuves.
          Autour de moi, les vaccinés contractant le virus ont plus de symptômes que les non vaccinés…

  3. sérieux elle n’a pas la carrure et on dirait qu’elle fait la gueule ne souris guere elle ne tiendra pas la pression avec son président

  4. Le souci avec Mme Borne, et pourtant je ne l’apprécie guère, c’est d’être une femme. pas fou notre roi, il part en voyage, euh pardon au G7, et autres et lui laisse tout le boulot. A son retour, il pourra dire, non, non, non….. et la virer, en nous disant à nous le peuple, les illettrés, les gaulois réfractaires, les fainéants, etc. vous voyez, j’ai mis une femme, mais elle n’est pas capable….Si Mme Borne se faisait des illusions sur les hommes qui l’entourent dans ce gouvernement elle les aura perdues et ce n’est pas notre roi qui va la soutenir….

  5. Je suis d’accord il faut lui laisser sa chance même si je ne suis pas d’accord avec ses choix. C’est quand même pas croyable, quand une femme arrive à ces niveaux c’est qu’elle a du se battre plus que les hommes. Une femme qui dirige peu importe son poste est souvent considérée comme arrogante, condescendante, trop autoritaire, ayant trop de personnalité et de caractère. En revanche si c’est un homme c’est presque le schéma parfait. Alors un peu de compassion ne nuit pas.

  6. Tous ceux qui critiquent sont dépourvus d’intelligence et de sagesse, orgueilleux, car à sa place, ils trembleraient comme des feuilles. Ils parlent comme s’ils ont une solution. Méchanceté gratuite. Elisabeth, vous tenez bon, vous gardez votre sang froid et vous agissez. Dieu éclairera votre lanterne.

  7. être premier ministre c’est être capable de tenir en main un gouvernement Il faut en finir avec ces propos sexistes consistant à dire que les ministres devraient être plus gentils avec elle sous prétexte qu’elle est une femme.
    Dégenrer les fonctions, n’est ce pas ce que les féministes veulent?

  8. quelle dégage ce n’est pas Mme Borne qui a décidé des augmentations de 4 pour cent pour les aides sociales et les retraites cela était une promesse de notre président par contre pour annuler l augmentation des retraites a 1100 euros c’est surement Mme Borne qui en a décidé autrement elle aussi n’aime que les riches

  9. FEMME ou HOMME même combat…

    BORNE M’A TUER

    Avez-vous oublié la Ministre des Transports, puis de l’Écologie et enfin du Travail, qui dans les années 2017/2018 a enchaîné les réformes et tué le statut des cheminots ? Sois disant « pour préparer la SNCF à la concurrence, avec la très symbolique fin des embauches de cheminots au statut ». La fin d’un régime spécial…
    @qui le tour…?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.