Elizabeth II (1/7) : Pourquoi elle n’aurait jamais dû être reine ?

Quand Elizabeth est née, en 1926, il n’était pas prévu qu’elle devienne reine… Son père est le deuxième fils du roi Georges V…

Elizabeth nait en 1926 dans une maison à Mayfair, qui a donné place aujourd’hui à un restaurant cantonais. Dès sa naissance, elle est surnommée Lilibet.

Son père était le deuxième fils du roi George V : Elizabeth n’est donc pas destinée à devenir reine. Elle était sensée vivre la vie d’une membre mineure de la famille royale. Ses parents sont le duc et la duchesse d’York. Avec sa soeur cadette Margaret, elles appellent leur grand-père « Grand-père England ». Elles font des apparitions sur le balcon du palais de Buckingham avec leurs grands-parents.

Un destin de reine s’offre alors à Elizabeth

En 1937, son oncle a quitté le trône de manière inattendue pour épouser une femme divorcée américaine. Son père devient alors à son tour roi. La reine a onze ans. Un destin de reine s’offre alors à Elizabeth.

Elle doit alors suivre un enseignement à domicile et apprendre notamment l’histoire constitutionnelle.

La princesse n’a pas beaucoup d’amies de son âge. Une compagnie de guides lui est donc alors créée au palais.

En 1940, à l’âge de 14 ans, pendant la Seconde Guerre mondiale, avec sa soeur Margaret, Elizabeth prononce son premier discours public aux enfants du Commonwealth qui vivent loin de chez eux à cause de la guerre.

« Lorsque la paix sera revenue, souvenez-vous que ce sera à nous, les enfants d’aujourd’hui, de faire du monde de demain un endroit meilleur et plus heureux« , lancent-elles.

En 1945, à l’âge de 19 ans, Elizabeth rejoint le Women’s Auxiliary Territorial Service pendant la guerre et est connue sous le nom de Second Subaltern Elizabeth Windsor.

Elle suit une formation de chauffeur et conduit un camion militaire. Pendant son service, elle est désignée sous le numéro 230873.

« Tout au long de ma vie et de tout mon cœur, je m’efforcerai d’être digne de votre confiance »

Deux ans plus tard à l’âge de 21 ans, Elizabeth épouse le lieutenant Philip Mountbatten.

La princesse collecte alors des tickets de rationnement pour acheter sa robe, comme toutes les autres femmes mariées de Grande-Bretagne de cette époque d »après-guerre.

La cérémonie de son mariage est diffusée à 200 millions de personnes dans le monde.

En 1948, elle donne naissance à son premier enfant, le prince Charles, puis à la princesse Anne, le prince Andrew et le prince Edward.

La famille continuera à s’agrandir, avec huit petits-enfants et 12 arrière-petits-enfants.

À la mort de son père en 1952, Elizabeth devient la reine Elizabeth II.

Elle est couronnée un an plus tard dans l’abbaye de Westminster et prononce un discours au Commonwealth.

« Tout au long de ma vie et de tout mon cœur, je m’efforcerai d’être digne de votre confiance », déclare-t-elle. La promesse d’une vie.

Une réaction sur “Elizabeth II (1/7) : Pourquoi elle n’aurait jamais dû être reine ?

  1. C’est toute la différence avec les élections républicaines en France où tout est bon (magouilles , désinformation) au nom du peuple Français pour arriver au Pouvoir pour celui qui est le plus avide de Pouvoir puis remercier ceux qui y ont contribué par l’ octroi des hauts postes très rémunérateurs au moins en terme d’avantages . Un roi pour 5 ans . Ridicule et pourtant …. Un certain dégoût se manifeste par une abstention croissante. Point barre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.