Emmanuel Macron giflé : rebondissement dans l’affaire

Emmanuel Macron

Il y a un an et demi, Emmanuel Macron a reçu une gifle par un homme qui avait contesté sa peine. Cependant, la Cour d’appel de Grenoble l’a finalement confirmée ce mercredi 2 novembre.

Le 8 juin 2021, Emmanuel Macron était giflé lors d’un déplacement à Tain-l’Hermitage, dans la Drôme, par un homme, nommé Damien Tarel, âgé de 29 ans, qui avait crié « Montjoie Saint-Denis » et « À bas la Macronie ».

« Les gens m’arrêtent dans la rue pour me remercier »

L’homme avait été arrêté puis condamné à 18 mois de prison dont quatre mois de prison ferme. En septembre 2021, il était sorti de la prison de Valence et avait alors confié n’avoir « aucun regret »

« Les gens m’arrêtent dans la rue pour me remercier », avait-il déclaré.

Damien Tarel avait contesté sa peine, mais celle-ci vient d’être confirmée devant la Cour d’appel de Grenoble.

Damien Tarel avait également été condamné à la privation de ses droits civiques

Il remettait en cause les peines complémentaires qui lui avaient été infligées en plus de la détention, dont l’interdiction d’exercer une fonction ou un emploi public de manière définitive.

Damien Tarel avait également été condamné à la privation de ses droits civiques (le droit de vote, ndlr), civils et de famille pour une durée de trois ans.

Il a également l’interdiction de porter une arme soumise à autorisation.

4 réactions sur “Emmanuel Macron giflé : rebondissement dans l’affaire

  1. A quand des peines fortes pour les voyous
    Et autres troubleurs de la vie de tous les jours
    Avec ce même barème ?
    On se fout de qui ?

  2. C’est scandaleux!!! une peine aussi forte pour si peux!!! Je remercie ce jeune homme pour son courage ! Alors que de nombreux membre du gouvernement est de la macaroni sont mis en examens et autres !!! Mais ses salariés du peuple « eux » garde leurs postes! C’est indigne, c’est à l’image d’une république bananière. les lois pour les gueux et le caviar pour les salariés du peuple. Ils n’ont aucune dignité, aucune éthique!!!!
    Mais qu’est ce que nous attendons pour mettre un grand STOPPP à tout ça!!!!! Mais DEHORS LES MACRO ET MACROTTE!!!!!

  3. Montjoie Saint Denis, voila qu’il se prend pour le comte de MontMirail et tous ceux qui le salue doivent être Jaquouille la Fripouille.
    Quand on veux se croire au dessus de la loi, il faut en subir les conséquences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *