Emmanuel Macron sort ses gants de boxe en Seine-Saint-Denis : le deuxième ring approche

Emmanuel Macron Boxe

C’est en Seine-Saint-Denis qu’Emmanuel Macron a sorti les gants de boxe ce jeudi 21 avril pour rencontrer les habitants de la banlieue nord de Paris.

Suite au débat d’entre-deux-tours entre avec Marine Le Pen, Emmanuel Macron a réservé une surprise générale. C’est en Seine-Saint-Denis qu’il a choisi de se déplacer le lendemain de son débat, au stade Auguste Delaune de Saint-Denis afin de rencontrer les habitants et de s’entretenir avec les représentants de l’association sportive.

Echanger quelques coups avec un boxeur professionnel

Et ce n’est pas tout. Le Président de la République a décider d’enfiler des gants de boxe et d’échanger quelques coups à un boxeur professionnel.

Les points au niveau des yeux, le sourire aux lèvres. Une droite, une gauche. Le président de la République se prépare au deuxième ring qui aura lieu ce dimanche 24 avril où il affrontera au deuxième tour, Marine Le Pen pour le poste de Président de la République.

« C’est sa manière de se défouler »

Emmanuel Macron a l’habitude de s’entraîner avec ses gardes du corps dans la salle de sport de l’Élysée. « C’est sa manière de se défouler », indique le journaliste de BFM TV présent à l’événement.

2 réactions sur “Emmanuel Macron sort ses gants de boxe en Seine-Saint-Denis : le deuxième ring approche

  1. Il ne sait pas quoi inventer pour capter des votes supplémentaires. Affligeant !!
    Et dire que certains vont y voir une ouverture d’esprit…
    Quant à la majorité de ceux qui ne veulent pas de lui, elle est atterrée par l’avenir qui nous attend avec lui.

  2. bonjour,
    je ne penses pas qu’il invente, mais certainement qu’il veut montrer qu’il est proche des sportifs (tout sport confondu) après la danse, le tennis et la boxe, qu’il pratique depuis un certain temps, et non seulement en période électorale.

    Comme son Premier ministre Edouard Philippe, et comme l’ex-chef du gouvernement Manuel Valls avant lui, il arrive à Emmanuel Macron d’enfiler les gants pour s’entraîner à la boxe dans la salle de sports de l’Élysée. Son sparring-partner : l’un des hommes du GSPR (groupe de sécurité de la présidence de la République) féru de noble art. Mais le Président n’a pas non plus délaissé son sport favori, le tennis. C’est un de ses officiers de sécurité du GSPR, là encore, qui l’entraîne sur le court du pavillon de la Lanterne le week-end.

    Lors des journées olympiques organisées en juin dernier, le Président s’était essayé au noble art sous le pont Alexandre III à Paris. L’ancien boxeur pro, Samir Machrouh, avait alors raconté sur BFM Sport « Emmanuel Macron Je l’ai trouvé dynamique, entreprenant. Il n’a pas hésité à mettre les gants, . Il a une droite lourde! C’était du plaisir. Je pense que le Président a apprécié. Il a gardé le sourire pendant toute l’activité. On a échangé quelques mots. Je l’ai trouvé très sympa. Très proche des sportifs. »
    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.