François Hollande (2/7) : Quand il a fait souffrir Ségolène Royal avec Valérie Trierweiler

François Hollande et Ségolène Royal

François Hollande a trompé Ségolène Royal avec Valérie Treirweiler. Une infidélité douloureuse pour la socialiste qui a avoué : « Ce qui m’a sauvé, c’est de continuer de penser aux Français”.

Elisabeth Chavelet, journaliste pour Paris Match, s’est rappelée d’une soirée durant laquelle Valérie Treirweiler était subitement partie : « On se souvient très bien, il y a eu une soirée où on a vu tout d’un coup Valérie Trierweiler partir, on l’a vue s’engouffrer dans une voiture« .

François Hollande et Valérie Treirweiler « s’embrassaient comme je ne sais pas quoi« 

Valérie Trierweiler était partie de la soirée pour rejoindre son amant, François Hollande.

« Ils s’embrassaient comme je ne sais pas quoi. Donc on a commencé à se dire ‘tiens, il doit y avoir quelque chose’. Mais il n’y avait rien d’officiel« , a raconté la journaliste de Paris Match.

Certaines personnes travaillant pour Paris Match savaient que François Hollande trompait Ségolène Royal, mais elles restaient discrètes : « C’est quelque chose d’assez lourd quand même pour nous, parce que tout le monde aimait bien Valérie, donc on était assez discret aussi là-dessus ».

De son côté, suite à la trahison avouée, Ségolène Royal avait expliqué n’avoir jamais parlé en mal de François Hollande devant leurs enfants. « Je pense que la règle d’or, c’est de ne jamais critiquer ou disqualifier la fonction paternelle. »

Ségolène Royal : « Etre trompée et quand ça dure une période comme celle-là, c’est extrêmement difficile »

Cependant, elle avait confié sans filtre sa douleur à Michel Drucker quant à l’infidélité de François Hollande. L’animateur a raconté en septembre 2021, dans C à Vous  : “À la fin de l’émission, j’aborde la question en y mettant les formes. À ma grande surprise, elle répond avec la plus totale franchise : ‘C’est très douloureux de découvrir que l’on est une femme trompée, beaucoup de femmes qui regardent votre émission me comprendront’”.

Et d’ajouter : « Etre trompée et quand ça dure une période comme celle-là, c’est extrêmement difficile ».

“Je le dis dans mon livre Ma plus belle histoire, c’est vous de façon très pudique, et à vous je peux le dire : ce qui m’a sauvé, c’est de continuer de penser aux Français”, avait-elle conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *