François Hollande (5/7) : Emmanuel Macron l’a-t-il trahi ?

François Hollande et Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a-t-il trahi François Hollande ? Philippe Doucet, député PS du Val d’Oise et proche de Manuel Valls, avait estimé auprès de Jean-Jacques Bourdin 2016 que François Hollande s’était fait planter un couteau dans le dos par son ministre de l’Economie.

« Emmanuel Macron est clairement la créature de François Hollande: il n’avait pas de parcours politique, pas d’histoire politique », avait estimé Philippe Doucet, député PS du Val d’Oise et proche de Manuel Valls auprès de Jean-Jacques Bourdin en 2016.

Quand l’élève Emmanuel Macron dépasse la maître François Hollande

Et d’ajouter au sujet de la démission de Macron de son poste de ministre de l’Economie : « S’il fait tout cela, c’est dans une logique présidentielle ».

Président de la République, François Hollande a propulsé sur le devant de la scène un jeune énarque sans expérience politique. Il en fait d’abord son conseiller à l’Elysée avant de le nommer au ministère de l’Economie.

En 2016, Emmanuel Macron quitte le gouvernement et se met « En Marche » vers l’élection présidentielle. Une décision qui obligera indirectement son ancien mentor à renoncer à se présenter.

Julien Dray, très bon ami de François Hollande, fait l’éducation politique d’Emmanuel Macron

Et c’est Julien Dray, ami de François Hollande depuis plus de 30 ans, qui est devenu le parrain en politique d’Emmanuel Macron. Il lui fait son éducation politique. Issu de la société civile, Emmanuel Macron n’a pas forcément les bons codes.

Julien Dray devient son conseiller officieux : « Il décrypte pour lui le PS, ses rivalités, ses clans idéologiques, ses inimitiés. Un papa en politique doublé d’un décodeur en stratégie, toujours à portée de téléphone, une hotline au service exclusif de Macron, vingt-quatre heures sur vingt-quatre. » 

L’ancien chef du PS lui présente même Pierre Bergé puis l’ancien président du Conseil Constitutionnel Pierre Mazeaud, qui le coachera.

Lorsque Julien Dray comprend les ambitions présidentielles d’Emmanuel Macron, il le délaissera par fidélité amicale pour son ami François Hollande : « Vous pensez vraiment qu’une bande de petits jeunes comme vous peut défier des partis historiques et oser l’emporter ? », lui lâchera-t-il un jour…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *