François Mitterrand (3/7) : pris en flagrant délit par Danielle avec sa très jeune amante

François Mitterrand

Parmi ses conquêtes, François Mitterrand a eu une relation extra-conjugale avec une jeune étudiante en droit de 50 ans sa cadette. Les deux amants ont été surpris par son épouse, Danielle…

C’est une journaliste du Monde, Solenn de Royer, qui a écrit Le Dernier secret sur la relation entre François Mitterrand et une certaine Claire, une jeune étudiante en droit de 50 ans sa cadette. Une relation qui a eu lieu entre 1988 et 1996, l’année de sa mort.

Danielle Mitterrand surprend son mari et son amante Claire

La jeune Claire a dû faire face à l’irruption de Danielle Mitterrand lors d’un repas, le jour du départ de l’Elysée de François Mitterrand après la victoire de Jacques Chirac, en 1995, alors que l’état de santé du président, âgé de 79 ans, s’aggrave de jour en jour.

Claire est une étudiante en droit et fréquente depuis plus de dix ans le président. Lors de ce déjeuner, le maître d’hôtel de l’Elysée lui annonce que la première dame de France et mère de ses trois enfants, Danielle Mitterrand, souhaite se joindre à lui.

« Quand Danielle les quitte, Mitterrand et Claire vont s’asseoir un moment dans le canapé »

« Claire se raidit. C’est trop tard, Danielle est déjà entrée. Elle s’installe sans un mot pour elle, sans un regard. Le couple évoque les quatorze ans qui viennent de s’écouler, passés si vite. Quand Danielle les quitte, Mitterrand et Claire vont s’asseoir un moment dans le canapé, mais le président est épuisé, gêné par ce repas à trois qui vient de s’achever. Il refuse que Claire le touche, va s’étendre dans sa chambre, à côté, avant de la raccompagner », lit-on dans le livre Le Dernier Secret.

3 réactions sur “François Mitterrand (3/7) : pris en flagrant délit par Danielle avec sa très jeune amante

  1. Mitterand est un triste personnage à tous les points de vue; quand on se souvient de l’idolâtrie de certains envers ce filou, mystificateur, immoral et pervers on hallucine! Le pire personnage de notre histoire récente: pétainiste, résistant de la 3e heure sans prendre de gros risques, organisateur d’un faux attentat à l’Observatoire, Président calamiteux qui s’est dit de gauche uniquement pour être élu, mais qui a affaibli la France avec ses mesures économiques pour satisfaire la gauche la plus sectaire, qui a fait payer aux français l’entretien de sa fille et j’en passe. Je n’ai que mépris pour ce politicard madré!

  2. Après ce coup de publicité en octobre 1959, « Miteux » fut surnommé « Le sauteur de l’observatoire ».
    Pour ce qui était de gérer la France… Un gros nul qui a coûté cher aux français, mais je crois que le fou de l’Élysée l’aura largement battu à la fin de son mandat.

  3. Ha ! Oui, Mitterrand ! Quelques petits rappels :
    – détenteur de la médaille 2202 de l’ordre de la Francisque gallique qui est une décoration qui est attribuée par le régime de Vichy en tant que marque spéciale d’estime à Philippe Pétain.
    Mitterrand ne l’a jamais rendue….
    – son faux attentat de l’Observatoire qu’il a mis au point pour attirer les regards et faire parler de lui,
    – depuis la 2° guerre mondiale sa grande amitié avec René Bousquet, secrétaire générale de la police de Vichy ; ce dernier soutient et apporte son concours financier au candidat François Mitterrand contre Valéry Giscard d’Estaing, comme il l’avait fait en 1965, pour sa campagne présidentielle.
    – son accord pour faire couler le Rainbow Warrior, le bateau de Greenpeace, avec des morts à la clé,
    – les faux terroristes Irlandais de Vincennes, donc innocents, arrêtés de façon scandaleuse pour faire croire que l’Etat luttait bien contre le terrorisme,
    – prétendu « suicide » de Pierre Béregovoy ;
    – suicide de Grossouvre que Mitterrand humiliait,
    – menaces de mort d’un certain service secret envers l’écrivain Jean-Edern Hallier, pour ne pas qu’il révèle l’existence de Mazarine… »Savez-vous qu’on a les moyens de faire taire quelqu’un ? » lui avait-on dit !
    – les écoutes téléphoniques illégales et scandaleuses de nombreuses personnalités (journalistes, politiques, l’actrice Carolle Bouquet…) du « cabinet noir » de Mitterrand pour s’assurer que personne ne révèle l’existence de Mazarine…
    – les « 35 heures » qui continuent de faire des dégats énormes à notre pays,
    -etc,..etc,..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *