François Mitterrand (2/7) : ce baiser inoubliable avec Dalida

François Mitterrand

François Mitterrand était infidèle à son épouse Danielle. Aujourd’hui, ce n’est plus un secret, mais à l’époque, l’ancien président mettait tout en œuvre pour que ses écarts restent secrets…

François Mitterrand aura aimé Danielle Mitterrand, l’aura trompée avec Annie Girardot mais également Dalida…

Dans les années 70 et 80, Dalida et Mitterrand se rencontrent lors d’un dîner organisé par Gaston Deferre, alors maire de Marseille de l’époque qui l’invite à chanter pour un meeting du PS.

Quelques semaines plus tard, elle se produit à Château-Chinon, dans le fief de François Mitterrand, en l’honneur des 25 ans de vie parlementaire de François Mitterrand. C’est le début de leur amitié. François Mitterrand la soutient pour ses concerts. Elle le soutient pour ses meetings.

Les deux amants s’offrent une escapade dans un cinéma des Champs-Élysées

Alors que le futur président de la République entretient déjà une relation amoureuse avec Anne Pingeot dont leur fille Mazarine publiera en 2016 les centaines de lettres et poèmes enflammés qu’il écrivait à sa mère, il succombe au charme de la chanteuse.

Les deux amants s’offrent une escapade dans un cinéma des Champs-Élysées, qui est à deux doigts d’être révélé par la presse people.

Dans son livre Histoire intime de la Ve République, Franz-Olivier Giesbert révèle que ce moment a eu lieu devant des témoins dont un paparazzi : « Un photographe était là pour immortaliser les baisers. Un proche se hâta de récupérer les clichés moyennant des espèces sonnantes et trébuchantes ».

Pas de preuve de ce baiser donc mais la rumeur courait.

Puis François Mitterrand prend ses distances pour ne pas nuire à son pouvoir

Dalida se serait confiée à une proche, l’épouse de son psychanalyste, Jacqueline Pitchal qui racontait à Paris Match, en 2007, que leur relation était devenue une « idylle« , dès 1979.

« Dalida avoue une idylle avec un homme passionnant, admirable. Il s’est marié très jeune, sa position ne lui permet pas de divorcer, mais son couple est libre… Il s’appelle François« , raconte-t-elle.

Cet homme, surnommé « Mimi l’Amoroso » par ses détracteurs pour toutes ses conquêtes, est un habitué de sa maison de Montmartre. Il dîne aux chandelles avec elle.

Une fois président de la République, François Mitterrand aurait pris ses distances avec la chanteuse lui demandant la plus grande discrétion pour ne pas nuire à sa carrière…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *