Frédéric Lopez a « pardonné » ses parents après “10 ans de thérapie”

Frédéric Lopez

Après quatre ans d’absence à la télévision, Frédéric Lopez fait son retour avec l’émission Un dimanche à la campagne à partir du 23 octobre. L’occasion de revenir sur un homme qui a fait dix ans de développement personnel.

Avec l’arrivée sur France 2 de sa nouvelle émission, Un dimanche à la campagne, à partir du 23 octobre prochain, Frédéric Lopez revient à la vie publique.

Son émission réunira des célébrités d’âges et de notoriété différentes pendant une journée au milieu de la verdure, qui leur permettra de se reconnecter à eux-mêmes.

« J’ai fait dix ans de thérapie et dix ans de développement personnel« 

De son côté, le présentateur, qui pratique la méditation, a fait un retour sur soi : « J’ai fait dix ans de thérapie et dix ans de développement personnel, j’ai plus de recul sur mon enfance », a-t-il confié à Télé Câble Sat.

Il raconte : « Ce qui est dingo, c’est qu’aujourd’hui je suis très proche de mes parents. Mon père, qui a 80 ans et dont j’avais très peur quand j’étais gosse, est aujourd’hui la personne qui prend le plus de soin de moi sur la planète ».

« J’ai repris rendez-vous avec mes parents. Le temps a passé, il n’y a plus de tension« 

« J’ai repris rendez-vous avec mes parents. Le temps a passé, il n’y a plus de tension, j’ai pardonné », indique Frédéric Lopez.

Frédéric Lopez a grandi en étant un enfant non-désiré. Il avait également très peur de son père. Sa mère, alors âgée de 16 ans, avait accouché de lui dans le plus grand secret. Son père, quant à lui, était parti au Maroc pour ne revenir auprès de son fils que deux ans plus tard.

« J’en ai parlé qu’une seule fois dans un magazine, après ça a beaucoup blessé ma famille. C’est vrai que j’ai grandi dans la peur avec un père très sévère », admettait-il en 2019 à M Radio.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *