Garou, célibataire : après 11 ans Stéphanie, un coeur à prendre…

Garou - RFM

De passage par Paris, pour présenter son album sorti il y a quelques semaine «  Garou joue Dassin », le québécois s’est abandonné à quelques confidences auprès de nos confrères du Parisien. 

« On commençait à vivre comme un vieux couple »

Au détour d’un long échange sur ses projets artistiques, Garou s’est laissé aller à quelques confidences, évoquant sa séparation Stéphanie, sa compagne durant 11 ans « C’est ma plus longue histoire. On commençait à vivre comme un vieux couple. Aujourd’hui, je me laisse plus de liberté. »

Quant à son album, il l’a fait comme il l’entendait et déclare désormais : « Je n’attends rien. Mon bonheur, c’est de l’avoir fait. Après, c’était plié. J’ai enchaîné cinq jours de promotion à Paris et je rentre dans ma maison, je mets de l’huile dans la tronçonneuse pour couper du bois et je monte sur mon tracteur. Je suis tout seul et ça me va très bien. »

« Ça a été un traumatisme dès le départ, la starification. »

Durant cet entretien il est revenu sur sa relation à la célébrité, et les demandes répétées de ses fans lorsqu’ils le croisent : autographes, photos, etc. 

« Mais je n’aime pas ce genre de demandes : Ma grand-mère vous adore, on peut faire une photo, avoir un autographe ? Je n’ai jamais été à l’aise avec ça. Dans Notre-Dame, je jouais sur scène Quasimodo, qui cherche à être aimé et, certains soirs, ça hurlait Garouuu. On ne voyait plus le personnage que j’interprétais. Quand je sortais de la salle, c’était l’hystérie. Ça a été un traumatisme dès le départ, la starification. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *