Gérard Depardieu (5/7) : Avec Vladimir Poutine, comment sont-ils devenus amis ?

Gérard Depardieu

Comment est née cette amitié entre Gérard Depardieu et Vladimir Poutine ?

Gérard Depardieu a toujours clamé son respect et son amour pour la Russie, qui l’a accueilli lorsqu’il a décidé de quitter la France pour des raisons fiscales, en 2013, suite à sa discorde avec Jean-Marc Ayrault, le Premier ministre de l’époque, Jean-Marc Ayrault.

Gérard Depardieu est devenu un citoyen russe

Gérard Depardieu devient alors un citoyen russe.

Vladimir Poutine, grand fan de Gérard Depardieu, lui a remis avec fierté le passeport russe. Depuis ce changement de nationalité, les deux hommes sont devenus amis.

Depuis les années 2000, les deux hommes se côtoient « de festivals officiels en soirées privées« , selon Le Nouvel Observateur.

Puis ils se rapprochent au fil du temps.

En 2011, Gérard Depardieu tourne Raspoutine avec son ami Vladimir Machkov, un film franco-russe réalisé par Josée Dayan qui fera valider le script par le chef du Kremlin.

Découvrez aussi :  Gérard Depardieu (3/7) : la mort brutale de son fils Guillaume laisse en lui un vide incommensurable

En octobre 2013, Gérard Depardieu apporte son soutien au président tchétchène, Ramzan Kadyrov, soutenu par Vladimir Poutine.

Deux mois plus tard, l’acteur enregistre une chanson avec Gulnara Karimova, fille aînée du président ouzbek Islam Karimov.

« J’adore votre pays, la Russie, ses hommes, son histoire, ses écrivains. »

Gérard Depardieu écrit la même année une lettre ouverte à la Russie, où il déclare son amour, révélé par la chaîne de télévision russe Pervyi Kanal.

« J’adore votre pays, la Russie, ses hommes, son histoire, ses écrivains. J’aime y faire des films, où j’aime tourner avec vos acteurs comme Vladimir Machkov. J’adore votre culture, votre intelligence », déclarait-il.

Et de conclure : « J’en ai même parlé à mon président, François Hollande. Je lui ai dit tout cela. Il sait que j’aime beaucoup votre président, Vladimir Poutine, et que c’est réciproque. Et je lui ai dit que la Russie était une grande démocratie, et que ce n’était pas un pays où un Premier ministre traitait un citoyen de minable« , faisant allusion aux propos émis par Jean-Marc Ayrault à son égard.

Découvrez aussi :  Michel Sardou tacle Depardieu : il fustige son exil fiscal

Cependant, ce 31 mars dernier, l’acteur a déploré l’attitude de Vladimir Poutine envers l’Ukraine à l’AFP : « Le peuple russe n’est pas responsable des folles dérives inacceptables de leurs dirigeants comme Vladimir Poutine« .

« Je pense que Depardieu ne comprend sans doute pas tout ce qui se passe, car il n’est pas totalement plongé dans l’actualité politique« , a rétorqué le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov…

Une réaction sur “Gérard Depardieu (5/7) : Avec Vladimir Poutine, comment sont-ils devenus amis ?

  1. Il devrait demander à son ami Poutine d’arrêter la guerre de colonisation et surtout le bombardement des civils, des hôpitaux, des maternité, ainsi que des centrales !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1974919749