Gilles Lellouche : cette action qu’il regrette

Gille Lellouche

Ce samedi 3 septembre, Gilles Lellouche était l’invité des « rencontres du Papotin », la nouvelle émission de France 2. Il en a profité pour parler de son action qu’il regrettait…

A l’affiche du film Kompromat qui sort le 7 septembre, dans lequel il endosse le rôle de Mathieu Roussel, un expatrié français qui travaille en Russie et découvre soudainement qu’il est victime d’un « kompromat », Gilles Lellouche était l’invité des « rencontres du Papotin », la nouvelle émission de France 2. Une émission qui permet à des personnes atteints de troubles autistiques d’interviewer des personnalités.

En couple avec Mélanie Doutey de 2002 à 2013

Gilles Lellouche est revenu sur la naissance de sa fille Ava, 12 ans, qu’il a eue avec Mélanie Doutey avec qui il a été en couple de 2002 à 2013. Il a également parlé de la mort de son papa lorsque sa fille n’avait que six mois. 

« J’ai eu la chance d’avoir ma fille juste avant la mort de mon papa, a confié Gilles Lellouche. Elle est née six mois avant que mon papa ne parte au ciel et que mon père ait pu voir ma fille a été une grande chance pour moi », a-til confié.

« Je suis tatouer parce que je suis bête »

L’acteur a également regretté certaines actions : « Je suis tatoué parce que je suis bête. J’ai fait un pari avec un copain. C’était en Californie, à Los Angeles. Je me suis fait tatouer pour des bêtises et maintenant ça ne s’en va pas. C’est nul »

Le tatouage se situe au niveau du bras droit« C’est nul parce que c’est le logo d’un film qui s’appelle Le Parrain. Déjà le tatouage, ce n’est pas génial mais faire ça, c’est encore plus nul », a-t-il affirmé.

L’acteur a aussi montré un tatouage sur son bras gauche : « C’est le prénom de ma fille, Ava », a-t-il indiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.