Guillaume Canet (1/7) : Diane Kruger était-elle son unique véritable amour ?

Guillaume Canet et Diane Kruger

Au début des années 2000, Guillaume Canet s’est marié avec la belle Diane Kruger… Une belle histoire d’amour qui s’est pourtant terminée quelques années après… avant de se recroiser sur la croisette cette année et d’échanger quelques mots…

On les a vus en juin sur la Croisette s’échanger quelques mots… Diane Kruger et Guillaume Canet, divorcés depuis 16 ans, se sont en effet rencontrés au dernier Festival de Cannes en mai dernier sur le tapis rouge…

Un couple mythique

Ils avaient formé un couple mythique, affichant une belle histoire d’amour, pure et sincère, qui s’est pourtant terminée quelques années après…

Au début des années 2000, Guillaume Canet avait déambulé sur ce même tapis rouge aux bras de cette actrice allemande magnifique qu’il avait rencontrée en 1999, lors du tournage du film « Mon idole ».

Le réalisateur lui offre alors un rôle dans son premier film. Un long métrage qui la révélera en France en même temps que l’acteur officialisera sa relation avec elle.

Entre eux, la liaison devient très vite sérieuse.

« On s’aimait. Tout cela était très romantique »

L’actrice avait révélé : « On était jeunes ! On s’aimait. Tout cela était très romantique ».

En 2001, ils se marient. Puis, divorcent d’un commun accord, en janvier 2006. Sur le plateau de Laurent Ruquier, Diane Kruger avouera considérer Guillaume Canet comme l’amour de sa vie.

Mais les deux acteurs ne se recroisent que très peu par la suite.

Au dernier Festival de Cannes, ils se retrouvent le samedi 28 mai lors de la cérémonie de clôture. Guillaume est seul, sans Marion à ses côtés, avec qui il n’était pas apparu depuis le mois de septembre 2001, et avec qui il traverse une période compliquée. Diane est accompagnée du père de sa petite Nova, âgée de 3 ans, Norman Reedus.

Les photographes de la Croisette les immortalisent.

Chacun remet un prix, celui du Meilleur acteur à Song Kang-ho pour le rôle de Sang-hyeon dans «Les Bonnes Étoiles» et celui de la Meilleure actrice, attribué à Zar Amir Ebrahimi pour «Les Nuits de Mashhad».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *