Isabelle Adjani bouffie sur le plateau de C à vous : l’actrice est-elle malade ?

Isabelle Adjani

Apparue bouffie et masquée sur le plateau de « C à vous » sur France 5, l’actrice est-elle malade ? Explications.

Isabelle Adjani est apparue bouffie et masquée sur le plateau de « C à vous » sur France 5 le 7 novembre dernier, pour parler de son rôle dans la nouvelle série télévisée Diane de Poitiers diffusée sur France 2.

L’actrice souffre d’une infection virale

L’actrice souffre en effet d’une bronchiolite.

Elle a voulu revenir sur les propos qu’elle a tenus concernant le combat des Iraniennes.

Le journaliste Patrick Cohen a rappelé l’activisme féministe d’Isabelle Adjani dans l’émission, et son geste symbolique de se couper une mèche de cheveux en soutien des Iraniennes obligées de porter le voile sans aucun cheveu qui dépasse.

Suite à l’interview qu’elle avait donnée sur franceinfo, et la déformation de ses propos, elle s’est défendue : « J’ai été assez déstabilisée et assez mécontente d’ailleurs ce matin d’apprendre dans l’émission de monsieur Morandini que j’appelais les femmes à enlever leur voile. C’est absolument ridicule« .

« J’ai envie d’attendre que les femmes qui portent le voile puissent l’enlever »

L’actrice a souligné qu’elle appelait à un geste symbolique avant tout : « Je ne sais pas si c’est un problème de syntaxe ou de sémantique mais quand je dis sur franceinfo, ‘J’ai envie d’attendre que les femmes qui portent le voile puissent l’enlever’, et que ça devient un appel comme si c’était une prise de position politique, je trouve ça ridicule. Je n’appartiens à aucun parti politique, je ne suis pas une philosophe, pas une intellectuelle, je suis une actrice en revanche avec une conscience politique comme toute citoyenne« .

Le site de franceinfo a lui-même fait une mise à jour de son article d’origine : « Une première version du titre de cet article pouvait laisser penser qu’Isabelle Adjani lançait un ‘appel’ aux femmes à retirer leur voile. Ce qu’elle n’a pas formellement fait. Elle a déclaré qu’il n’était pas question de ‘ne pas entendre l’appel’ des femmes iraniennes. ‘Ce combat me donne envie d’attendre des femmes qui portent le voile de l’enlever, dans le monde entier, par solidarité pour celles qui se font tuer, massacrer, en faisant ce geste’. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *