Jacques Chirac : ce que sa fille Claude lui a interdit au Mondial 1998

Jacques Chirac

Ce dimanche 20 novembre, à l’occasion du lancement de la Coupe du monde de football au Qatar, France 5 a diffusé le documentaire Les Bleus et L’Élysée. Des révélations sur Jacques Chirac…

« Un des jours les plus importants du mandat de Jacques Chirac, qui se prend au jeu, joue le jeu et devient à jamais le premier supporter de l’équipe de France. » 

« On voit arriver Jacques Chirac avec un maillot de l’équipe de France »

Ce dimanche 20 novembre, alors que le Qatar a lancé le coup d’envoi de la Coupe du monde de football 2022, France 5 a diffusé le documentaire Les Bleus et L’Élysée de Mohamed Bouhafsi, traitant des relations entre les présidents de la Ve République et le sport préféré des français.

« Je suis à quelques mètres derrière et on voit arriver Jacques Chirac avec un maillot de l’équipe de France », a raconté Manuel Valls, qui était alors présent aux côtés de Lionel Jospin dans les tribunes du Stade de France pour assister à la finale historique de la coupe du Monde 1998 contre le Brésil.

Claude Chirac à son père : « Non, Papa, tu ne vas pas faire ça »

Michel Platini, alors co-président du Comité français d’organisation, raconte : « Il arrive avec le maillot des Bleus sur les épaules, il voit que j’ai mon maillot sous ma veste. Il dit à sa fille, Claude Chirac : ‘Pourquoi je ne fais pas comme Michel ?’ Claude lui a dit : ‘Non, Papa, tu ne vas pas faire ça.’ Et on l’a convaincu que c’était bien de garder le maillot autour des épaules. »

Une autre anecdote hilarante : « Quand les joueurs de l’équipe sont égrainés, il mime avec ses lèvres. Mais en fait, on voit qu’il ne les connaît pas », a expliqué Raphaëlle Bacqué, grande reportrice au Monde. 

« Jacques Chirac faisait semblant, c’était un acteur », s’est amusé Manuel Valls, avant d’ajouter : « Mais bon, ce qu’on a vu, c’était un président de la République qui était l’un des premiers supporters de l’équipe de France ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *