Jamel Debbouze se livre sur un détail très personnel…

À l’affiche du Nouveau jouet, avec Daniel Auteuil, Jamel Debbouze a participé à l’émission Hot Ones, présentée par Kyan Khojandi sur Canal+. Il s’est livré sur un détail très personnel…

Jamel Debbouze revient au cinéma ce mercredi 19 octobre, après quatre ans d’absence, avec Le nouveau jouet, réalisé par Francis Veber avec Daniel Auteuil. 

Cette parenthèse a permis à l’acteur de prendre du recul par rapport à son métier et de profiter de sa famille, sa femme Mélissa Theuriau, et leurs enfants Léon et Lila, âgés respectivement de 13 et 11 ans.

« C’est très compliqué de changer les couches pour moi« 

Invité à l’émission Hot Ones, Jamel Debbouze a dû manger des piments de plus en plus forts tout en répondant aux questions posées par Kyan Khojandi.

L’acteur de 47 ans a alors raconté une anecdote sur ses enfants à l’âge où ils portaient des couches : « C’est très compliqué de changer les couches pour moi parce qu’il faut pas oublier que je peux pas bouger le bras. Donc J’essayais de caler le petit contre le mur pour qu’il ne bouge pas trop. Il avait 3 mois, il fallait pas que je lui compresse trop la tête. Une fois qu’il ne bouge plus, je lui lève les pieds et là il faut retirer la couche, mais généralement elle est pleine d’une petite substance de cette couleur, parfois plus foncée (en montrant une des sauces épicées qu’il doit manger, ndlr) ».

« J’étais fier »

Et d’ajouter : « Il faut que je retire la couche avec mes dents, je n’ai pas le choix. Je la retirais avec les dents et je finissais toujours comme ça ».

Djamel Debbouze redresse alors la tête et a de la sauce sur le nez.

« Je voyais pas que j’avais de la merde sur le nez, jamais je ne m’en suis rendu compte », sourit-il.

Il s’empressait alors de raconter son exploit à Mélissa Theuriau : « J’étais fier, ma meuf arrivait, je lui disais « chérie j’ai changé la couche du petit, c’est réglé »… Comment c’était possible qu’elle ne m’ait pas quitté », conclut-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *