« Je t’écrase ou je peux faire de toi le roi de l’Europe » : la conversation choc entre Poutine et Sarkozy

Nicolas Sarkozy et Vladimir Poutine

En 2007, après son élection, Nicolas Sarkozy a rencontré Vladimir Poutine. Les premiers échanges, selon Le Point, n’ont pas été cordiaux.

Vladimir Poutine. L’homme vers lequel tous les yeux du monde aujourd’hui sont rivés. Emmanuel Macron, comme il l’a expliqué à plusieurs reprises, souhaite maintenir les discussions avec le président russe. Les discussions n’ont pas toujours été faciles, parfois délicates. C’est Nicolas Sarkozy qui en avait fait particulièrement les frais en été 2007 lors de son premier échange avec Vladimir Poutine. Un échange plutôt musclé, houleux, selon le point du 26 février dernier.

Eté 2007 donc. Le nouveau Président de la République Française se rend en Allemagne à l’occasion du G8. Il rencontre pour la première fois Vladimir Poutine avec qui il souhaite s’entretenir. Mais cette première rencontre ne s’est pas déroulée comme le Président l’aurait souhaité.

« C’est bon, tu as fini là ! Alors maintenant, de deux choses l’une : ou bien tu continues sur ce ton et je t’écrase, ou alors tu arrêtes de parler comme ça et tu verras, je peux faire de toi le roi de l’Europe ».

La rivalité entre Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy déplaisait au président russe

Des mots de la part de Vladimir Poutine qui ont dû laisser sans voix Nicolas Sarkozy. Vladimir Poutine, connu pour son admiration à Jacques Chirac, à sa vision gaullienne et à sa démarche, n’apprécie pas que Sarkozy pose des difficultés à «Jacques», explique le Journal du Dimanche. La rivalité entre Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy déplaisait au président russe qui avait donc décidé de prendre ses distances avec le nouveau président en 2007.

Nicolas Sarkozy désirait que la France réintègre l’OTAN

« L’atlantisme » (courant prônant une alliance militaire entre l’Europe et les États-Unis) défendu par Nicolas Sarkozy posait problème à Vladimir Poutine, indique Le Point. En 1966, le Général De Gaulle avait quitté l’OTAN. Nicolas Sarkozy désirait que la France le réintègre. Un souhait qui déplaisait fortement à Vladimir Poutine.

Le 7 novembre 2007, la France réintégrait l’OTAN.

Une réaction sur “« Je t’écrase ou je peux faire de toi le roi de l’Europe » : la conversation choc entre Poutine et Sarkozy

  1. Et ma sœur bat le beurre
    vous ne saurez jamais la vérité
    Leur pomme d’abord et vous on s’en contre fout car c’est nous qui sommes instruits vous êtes des sans dent incultes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.