Jean Dujardin se confie : DSK a bouleversé la sortie de son film

Jean Dujardin concourt au Festival de Cannes avec son film Novembre. À cette occasion, il a été interviewé par Pierre Lescure et s’est confié à lui.

Ce dimanche 22 mai, Jean Dujardin a présenté au Festival du Cannes son film Novembre, sur les attentats du 13 novembre.

Il s’est confié à Pierre Lescure qui l’a interviewé sur sa montée des marches en 2011 pour le film The Artist, un film qui lui a permis de remporter le Oscar du meilleur acteur.

« On ne leur parle que de DSK parce qu’il a été arrêté dans la nuit même »

« Jean, je me souviens comme toutes personnes fréquentant Cannes, de la projection The Artist. Pendant toute la journée, du matin au soir, on ne leur parle que de DSK parce qu’il a été arrêté dans la nuit même », lui raconte Pierre Lescure.

Pour rappel, dans la nuit du 15 mai 2011, Dominique Strauss-Kahn était interpellé pour agression sexuelle à l’aéroport de New York.

DSK est accusé « d’agression sexuelle, séquestration de personnes et tentative de viol »

Il a été placé en garde à vue dans un commissariat de Harlem avant son décollage pour Paris. Le directeur du FMI est accusé « d’agression sexuelle, séquestration de personnes et tentative de viol » par Nafissatou Diallo, une femme de ménage de l’hôtel Sofitel Manhattan où il logeait.

Et Jean Dujardin de répondre : « Oui, c’est vrai !  Je n’avais pas vu le film terminé donc je l’ai découvert. Je découvre en plus que Michel (le réalisateur du film) décide deux heures avant d’enlever la musique pendant deux minutes. Et c’est quelque chose deux minutes sur un film muet… Toute la salle regarde alors les images et est totalement dedans. Et là, je me dis que c’est un coup de génie qu’il vient de faire. J’ai hâte de revivre encore des émotions ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.