Jean-Marie Bigard traumatisé : il a vu l’assassinat de son père

Jean Marie Bigard

Ce mardi 13 septembre, Jean-Marie Bigard est revenu dans TPMP sur l’un des plus gros drames de sa vie : l’assassinat de son père, lorsqu’il avait vingt ans, sous ses yeux, par un homme jaloux…

Ce mardi 13 septembre, il est revenu sur un événement de sa vie dramatique qui l’a traumatisé : à l’âge de vingt ans, un an après le décès de sa mère, morte d’un cancer du pancréas, son père a été assassiné sous ses yeux.

« Un jour il est venu, il s’est caché dans la maison et il a tué mon père »

« Mon père a été assassiné par un mec. Il avait une femme, il nous avait demandé si ça nous dérangeait qu’il refasse sa vie, on lui a dit ‘bien sûr que non‘. C’est un fait divers, mais cette femme avait un mec, un jour il est venu, il s’est caché dans la maison et il a tué mon père », avait-il expliqué en 2016, dans l’émission Folie Passagère.

Sur le plateau de TPMP, Jean-Marie Bigard explique avoir « pardonné » à l’homme qui a tué son père.

Il raconte que l’assassin de son père est entré par irruption dans leur domicile au beau milieu de la nuit, muni d’un couteau de chasse.

Il avait « lézardé le corps de mon père d’une douzaine de coups de couteau, très profonds »

Il avait « lézardé le corps de mon père d’une douzaine de coups de couteau, très profonds ». Jean-Marie Bigard n’a pas assisté à la scène mais a découvert son père ensanglanté.

Jean-Marie Bigard tente alors de de fuir les lieux.

« Quand j’ai vu les mains pleines de sang de mon père qui descend l’escalier et qui arrive jusqu’à la porte pour essayer de sortir, là il (l’assassin, ndlr) arrive avec une carabine. Il lui met le pied sur le dos et il lui met un coup de carabine dans la nuque pour le finir », raconte-t-il.

Juste après le crime, le meurtrier se rend à la police…

Un événement tragique pour Jean-Marie Bigard…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.