Jennifer Aniston : « J’aurais donné n’importe quoi pour que quelqu’un me dise : Congèle tes ovules. »

Jenifer Aniston - Source : Instagram

À l’occasion d’une interview accordée auprès du magazine Allure, Jennifer Aniston s’est son confiée sur son difficile parcours pour tenter de devenir maman. 

« C’était un chemin difficile pour moi, celui de la conception de bébés »

Pour l’actrice qui a 53 ans, cela remonte à une période où les techniques médicales n’étaient pas les mêmes que celles d’aujourd’hui…

Ainsi elle déclarait auprès du magazine : « J’essayais de tomber enceinte. C’était un chemin difficile pour moi, celui de la conception de bébés (…) Toutes ces années et ces années de spéculation… C’était vraiment difficile. Je passais par des FIV, je buvais des thés chinois, etc. Je jetais tout dessus. J’aurais donné n’importe quoi pour qu’on me dise : « Congèle tes ovules, fais-toi une faveur ». Si vous saviez… Et me voilà aujourd’hui. Le navire est passé ». 

« Je me sens mieux aujourd’hui »

Au delà de la souffrance issue de cette période, l’actrice revient sur la pression médiatique subie en parallèle et les divers mensonges répandus dans la presse à ce sujet : 

« On disait que j’étais égoïste. Que je me souciais que de ma carrière. Et Dieu interdit qu’une femme réussisse et n’ait pas d’enfant. » Ou encore que « La raison pour laquelle mon mari m’a quittée, si nous avons rompu et mis fin à notre mariage, c’est parce que je ne voulais pas lui donner d’enfant ».

« Il s’agissait de mensonges absolus. Je n’ai rien à cacher à ce stade » déclare-t-elle. « Je n’ai aucun regret. En fait, je ressens un peu de soulagement maintenant parce qu’il n’y a plus à se demander : « Est-ce que je peux ? Peut-être. Peut-être. Peut-être ». Je n’ai plus besoin d’y penser. (…) Je me sens mieux aujourd’hui, mieux que je ne l’ai jamais été dans la vingtaine ou la trentaine ou au milieu de la quarantaine ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *