Jéremstar absent à son jugement pour COVID, le tribunal soupçonne un mensonge 

Jeremstar - TPMP

Selon les faits rapportés par le journal Actu Paris, une audience au tribunal correctionnel de Paris devait se dérouler ce mercredi 4 janvier 2023, convoquant Jéremstar pour des faits de travail dissimulé. 

« Il ne faudrait pas qu’on se moque du tribunal. »

Jérémy Glisclon, dit Jérémstar, s’est fait connaître via une émission de télé-réalité et est désormais considéré « influenceur ». Il est accusé d’avoir fait faire par son ancien prestataire, Bruno Etenna, 200 vidéos, sans contrat de travail, ni rémunération, durant 5 ans. Il est jugé pour « dissimulation d’emploi salarié en employant des salariés sans signer de contrat de travail, ni remettre de bulletin de paie, ni faire de déclaration préalable à l’embauche ».

Mais ce mercredi 4 janvier, le principal intéressé ne s’est pas présenté à l’audience. Son avocate justifiant qu’il serait atteint du COVID. Or, le virtuose des réseaux sociaux a posté des stories sur Snapchat à la veille du procès, dans lesquelles il ne semblait pas du tout affaibli par le COVID. 

C’est donc ce qu’a relevé la présidente lors de l’audience. Selon propos rapportés par le journal Actu Paris, celle-ci aurait répondu à l’avocate de Jeremstar : « Ce serait bien que votre client fasse attention aux stories qu’il poste, car il n’a pas l’air vraiment malade. Il ne faudrait pas qu’on se moque du tribunal. »

Le procès a été reporté au 5 septembre

Suite à l’absence de l’influenceur, le procès a été reporté au 5 septembre prochain. Celui-ci ne s’est pas encore exprimé à la suite de ces soupçons, clairement exprimés par présidente. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *