Josiane Balasko : cette chirurgie esthétique qu’elle assume!

Josiane Balasko

Dans un entretien accordé à Bernard Montiel sur les ondes d’RFM, dimanche 26 novembre 2023, à l’occasion de sa nouvelle pièce de théâtre « Un chalet à Gstaad », Josiane Balasko a évoqué sans fard son opération chirurgicale, réalisée il y a des décennies! 

Un gourou sème le trouble à un diner par ses prédictions : ses hôtes risquent de perdre leur fortune

Le 17 décembre prochain à 21h, se jouera la première de la pièce écrite et mise en scène par Josiane Balasko : « Un chalet à Gstaad ». Cette représentation qui sera jouée sur les planches du théâtre des Nouveautés, à Paris, sera aussi rediffusée en direct sur Paris Première.

C’est une comédie qui met en scène deux couples extrêmement riches qui passent une weekend ensemble. Mais le couple invité ramène avec lui un gourou qui va prédire la perte financière de ses  riches hôtes… L’alcool n’aidant pas, le diner va s’embraser rapidement à l’annonce de cette prédiction dramatique, révélant les traits grotesques des personnages. 

Découvrez aussi :  Anémone : aucun acteur de la troupe du Splendid n'est venu à ses obsèques...

Près de 50 ans de carrière : à ses débuts, elle ne se trouve pas assez « jolie pour faire partie de la « famille du cinéma »

Au vu des critiques, c’est presque un succès annoncé que ce nouveau projet de Josiane Balasko! Forte de ses 50 ans de carrière, elle est aussi revenue sur ses débuts. Ne se sentant pas assez jolie pour le milieu du cinéma, elle a très tôt pris une décision radicale : refaire son nez. 

Elle en parle d’ailleurs avec humour : « J’ai refait mon pif. Je ne sais pas pourquoi. J’avais un nez un peu long, je ne sais pas ce qu’il se serait passé si j’avais gardé mon nez. Enfin, je ne l’ai plus, et maintenant j’ai deux profils parfaits ».

En juin dernier, elle était du casting du film « Des mains en or », réalisé par Isabelle Mergaut. Le film avait été diffusé dans seulement deux salles!

Découvrez aussi :  Anémone : aucun acteur de la troupe du Splendid n'est venu à ses obsèques...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *