Lady Di : les deux coups bas de son frère avant sa mort

Lady Di

Quelques années avant sa mort, Lady Diana a été profondément peinée par son frère, le comte Spencer, qui lui aurait fait deux coups bas…

Le propre frère de Lady Di, le comte Charles Spencer, lui aurait fait deux coups bas dont elle ne s’est jamais remise.

La trahison suprême

Comme l’explique Andrew Morton dans son livre A la poursuite de l’amour, paru en 2004, son frère lui propose, en 1993, une grande maison située dans le domaine d’Althorp : « Un cadeau tombé du ciel » aux yeux de Lady Di, indique l’auteur, où elle peut « se retirer à l’abri des regards indiscrets, des souvenirs pénibles et des rumeurs de la Cour ».

Quelques jours seulement après lui avoir mis cette grande maison à disposition, Charles Spencer envoie une lettre à sa sœur afin de lui annoncer que, compte tenu de « l’inévitable ingérence de la police et de la presse« , il la lui reprend et préfère la confier à un agent immobilier.

L’ultime coup de massue

La princesse est alors « désespérée » et « bien plus blessée que le comte Spencer ne pouvait l’imaginer ». Elle décide de faire part de toute sa colère à son frère dans une piquante lettre… qu’il lui renvoya sans même l’ouvrir.

Quelques mois après cette mésentente, le comte lui demande de restituer le diadème familial des Spencer, qu’elle avait porté le jour de son mariage.

Une réaction sur “Lady Di : les deux coups bas de son frère avant sa mort

  1. Évidemment les coffres pleins à raz bord de merveilles ne lui suffisaient pas…
    Les châteaux plus luxueux les uns que les autres idem
    Elle n’a jamais créé une fondation,jamais donner un sou aux associations …
    Elle répondait à l’appel de ces associations en prenant bien soin d’être photographiée mais sans porte monnaie.
    Et vous en avez fait une icône planétaire..incroyable..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *