Lambert Wilson et Sandrine Rousseau s’engueulent autour du barbecue

Sandrine Rousseau - Photo by Nasser Berzane/ABACAPRESS.COM

En pleine promotion pour son film « Plancha », la suite de la comédie « Barbecue », Lambert Wilson s’est attiré les foudres de Sandrine Rousseau. Il avait pourtant promis de ne plus s’exprimer sur la politique. 

« Je trouve cela insupportable »

Invité dans l’émission d’Anne-Élisabeth Lemoine, jeudi 20 octobre, dans l’émission C à Vous sur France 5, l’acteur s’est quelque peu pris les pieds dans le tapis quant à sa promesse : « Je ne dis plus rien politiquement, je ne dis plus rien sur les gens, je ne dis plus rien sur Madame Rousseau ». 

Mais quelques minutes après, ses mots le rattrapent : « Je trouve cela insupportable! »

« Insupportable ? Qu’on aille chercher le patriarcat partout, y compris dans un barbecue ? » demande Anne-Élisabeth Lemoine.

« Oui, pour des fins personnelles, des fins d’ambitions pour accéder au pouvoir suprême au sein d’un mouvement politique… Ça ne passe chez moi du tout ! Et pourtant, je suis un grand supporter d’Europe Écologie Les Verts » renchérit Lambert Wilson. 

« Je peux l’énerver, il m’énerve aussi! »

La député Europe Écologie les Verts était l’invitée, lundi 24 octobre, de Thomas Sotto dans l’émission les 4 vérités sur France 2. Ce fut l’occasion pour Sandrine Rousseau de répondre aux invectives de Lambert Wilson : « Je peux l’énerver, il m’énerve aussi! » lâche-t-elle. « Avec que des hommes en promo (pour son film Plancha), ça me pose des questions, ça dit quelque chose de ce que je dénonce. »

Et d’ajouter : « Je l’invite vraiment à changer sa consommation de viande, parce que dans les gestes individuels que nous pouvons faire pour limiter notre impact sur la planète, limiter la viande fait partie de ceux qui ont le plus d’impact. »

9 réactions sur “Lambert Wilson et Sandrine Rousseau s’engueulent autour du barbecue

  1. « Je l’invite vraiment à changer sa consommation de viande, parce que dans les gestes individuels que nous pouvons faire pour limiter notre impact sur la planète, limiter la viande fait partie de ceux qui ont le plus d’impact. » Elle est vraiment givrée la Rousseau ! Elle qui est universitaire n’a pas l’air de connaitre les paramètres de Milancovic. Si elle se penchait dessus et tentait de comprendre, elle s’apercevrait que ce n’est pas en bouffant de la viande ou du tofu que l’on peut faire varier le climat. Mais demander ça à la Sandrine c’est comme essayer d’apprendre la théorie de la relativité à un lapin.

  2. Mme Rousseau
    Si plus personne ne mange de la viande c’est toute une profession qui disparaît, cela ne vous pose aucun problème?
    De plus j’entends « pour le bien de la planète mais nous ne serons plus là que la planète sera toujours là elle.
    Alors arrêter de nous bassiner avec ces paroles.

  3. elle est vraiment tres borne, aucune évolutions…..
    la plus mauvaise image de la FEMME en France et dans le monde….
    arriérée et tres REVANCHARDE……
    elle donne l’impression de vouloir exterminer la race des hommes, mais si il ne reste que des femmes la race s’eteindra et la connerie humaine mourra…… et sr aussi……

  4. Ne pas être d’accord avec Sandrine Rousseau c’est un honneur et une preuve d’intelligence. Après elle est dans la continuité des dirigeants écologistes. Ce parti à le chic pour toujours mettre à sa tête un pied-nickelé. Elle a donc toutes ses chances pour le prochain congrès après avoir entraîné les verts dans l’aventure Nupes. C’est un souci supplémentaire pour les gens soucieux de l’avenir de notre espèce. La planète elle en a vu d’autres au cours de ses millions d’années de rotation et elle continuera à tourner sans nous.

  5. Avec des personnes comme mme Rousseau, les destructeurs d’oeuvres d’art , les zadistes , les eoliennes et les voitures électriques on finit par haïr leur écologie. Quelle lutte contre les produits chinois, contre le transport des animaux vivants, mais qu’elle arrête avec l’écologie punitive , il est préférable de manger un morceau de viande acheté chez le boucher du coin qui se fournit à la ferme du coin et l’animal abattu sur place que du tofu qui n’est pas si écolo que cela quant à sa production.

  6. Je m’interroge : comment cette androphobe (j’ai inventé ce mot grâce à elle !), qui aurait été mariée à un homme (conditionnel de précaution..!) qu’elle aurait prétendu avoir « déconstruit », aurait-t-elle acceptée de se faire « pénétrer », la connaissant ??

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *