Laura Smet pousse un coup de gueule contre…

Laura Smet

Six ans après la mort de Johnny Hallyday, sa fille Laura Smet a poussé un coup de gueule contre Jean-Claude Camus, son producteur…

Deux mois après la mort de Johnny, il y a six ans, Laura Smet annonçait son intention de contester en justice le testament de son père qui la déshéritait.

L’actrice avait ouvertement accusé Laeticia Hallyday de l’avoir volontairement tenue à l’écart de la vie de son père, surtout juste avant sa mort.

« Il m’est encore insupportable de ne pas avoir pu te dire au revoir, papa, le sais-tu au moins ? »

Laura Smet racontait dans une lettre ouverte « toutes ces fois où on a dû se cacher pour se voir et s’appeler ».

Et d’ajouter : « Il m’est encore insupportable de ne pas avoir pu te dire au revoir, papa, le sais-tu au moins ? » 

David Hallyday affirmait également qu’on ne l’avait pas autorisé à voir son père, avant qu’il parte…

Découvrez aussi :  Laura Smet : cette blessure profonde réveillée à l'adoption de Jade et Joy

Ce mardi 5 décembre, à l’émission « Chez Jordan« , Jean-Claude Camus, le producteur de Johnny Hallyday, a indiqué que c’est Johnny qui avait demandé à ce que Nathalie Baye et Laura Smet reviennent le voir plus tard…

« Il y a Albert Camus et puis y a Jean-Claude Camus… »

Suite aux déclarations du producteur, Laura Smet a vu rouge…

Elle a ainsi écrit en story Instagram : « Il y a Albert Camus et puis y a Jean-Claude Camus… Les deux ont écrit la peste, l’un avec plus de génie que l’autre. Il y avait une dette vis-à-vis de mon père, celle du silence et du respect surtout aujourd’hui, mon héritage, c’est la mémoire. Stop aux mensonges ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *