Législatives : chez Éric Zemmour, c’est la « bérézina »

Éric zemmour legislative

Jérémy Trottin, le chef du service politique de RMC, était l’invité de l’émission « Les Grandes Gueules » sur RMC ce jeudi 9 juin 2022. Il a parlé de ses ressentis sur Éric Zemmour et son parti Reconquête ! pour les législatives.

Dès ce dimanche 12 juin 2022, les Français pourront élire leurs députés. Jérémy Trottin, le chef du service politique de RMC, a été invité à l’émission Les Grandes Gueules sur RMC ce jeudi 9 juin.

« Après la reconquête, peut-être la bérézina pour Eric Zemmour »

« Après la reconquête, peut-être la bérézina pour Eric Zemmour », lance Jérémy Trottin en préambule de sa chronique. Et de préciser que « bérézina est un terme que vont jusqu’à employer en coulisses certains des proches du polémiste. »

« Selon certains anciens membres de la campagne présidentielle, cela est dû à un défaut de stratégie. Il n’y a pas de lignes directrices, pas de thème décidé, pas d’orientation donnée, pas de réflexion », explique Jérémy Trottin.

« Pas plus de 3 circonscriptions gagnables »

Pour le journaliste, il n’y a « pas plus de 3 circonscriptions gagnables dont celle d’Éric Zemmour et encore dans le meilleur des scénarios ».

Selon lui, pour Eric Zemmour, ces législatives constituent aussi et peut-être l’occasion pour son parti de trouver des fonds pour perdurer jusqu’à la prochaine élection présidentielle en 2027.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.