Louis Bertignac : « J’ai essayé l’héroïne, la morphine et la cocaïne en shoot »

Louis Bertignac

Dans le podcast « Addiktion », du médecin Laurent Kalika, l’ancien chanteur du groupe Téléphone s’est confié sur ses rapports à la drogue. 

« J’ai essayé un peu de tout, toutes les drogues dures pour commencer, mais genre essayé, juste une fois chacune « 

Agé de 68 ans,  Louis Bertignac joue cartes sur table : « J’ai essayé l’héroïne, la morphine et la cocaïne en shoot. J’avais 17 ans, j’étais en première ou en terminale, je ne sais plus ». Jeune, il n’avait pas froid aux yeux. Mais il affirme que ces premières expériences, il les a faites dans « esprit scientifique. « Ce n’était pas pour m’accrocher, juste pour tester le truc. Et en fait, il y a aucun de ces trois essais qui m’ont plu. »

Ce n’est que plus tard qu’il reprend l’héroïne : « C’est un copain qui m’a fait découvrir l’héroïne en sniffant et avec des petites doses. Et là, ça me faisait moins peur et j’avoue que j’ai aimé la sensation que ça m’a apportée ». 

« Chaque départ en tournée, c’était une occasion de décrocher. »

Durant les années de succès du groupe, il consomme de l’héroïne, mais pas pendant les shows : « Pendant Téléphone, chaque départ en tournée, c’était une occasion de décrocher. Alors pendant les deux/trois premiers concerts, je suais beaucoup et j’étais un peu fébrile, comme quand on décroche »

Et d’ajouter : « Je pense que le quart de gramme me durait facilement une semaine, voire dix jours. C’était des toutes petites quantités, des petites lignes, quand les copains se faisaient une grande ligne de dix centimètres, la mienne c’était un centimètre parce que j’avais quand même peur que ça m’abîme ». 

Ces expériences lui laisseront une trace indélébiles, il contracte l’hépatite C : « Je m’en suis rendu compte trente ans après. Je ne peux pas dire que je regrette parce que ça fait partie de ma vie, c’est comme ça ». 

Une réaction sur “Louis Bertignac : « J’ai essayé l’héroïne, la morphine et la cocaïne en shoot »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *