Macron : son cadeau au Pape soulève une tornade de polémiques en Pologne 

Projet de paix perpétuelle" d'Emmanuel Kant (photo Vatican)

L’ouvrage d’Emmanuel Kant offert par le président Macron au Pape François a soulevé une vague d’indignation en Pologne. 

« Vers la paix perpétuelle »

Le président Emmanuel Macron n’est pas venu les mains vides lorsqu’il s’est rendu à Rome pour une visite auprès du pape François. Ce dernier a souhaité offrir un exemplaire original de l’ouvrage d’Emmanuel Kant « Vers la paix perpétuelle ». L’édition de l’ouvrage date de 1796 et est bien française, mais un tampon présent sur la première page indique : « Salle de lecture académique de Lviv ». 

La photo publiée par le Vatican a fait le tour des réseaux. Ainsi les internautes ont supputé que l’ouvrage aurait pu être dérobé par les nazis allemands lors de leur occupation de la Pologne durant la seconde mondiale. (Lviv est actuellement une ville ukrainienne, mais faisait avant partie du territoire polonais). 

Démenti

Le libraire, Patrick Hatchuel, qui a vendu l’ouvrage auprès à la présidence française dément les interprétations qui courent sur la toile. Auprès de l’AFP il a explicité l’histoire du livre : 

« L’histoire de ce volume montre qu’il ne peut pas venir d’une spoliation par les nazis. Je n’ai aucun doute à ce sujet et, étant de confession juive, je suis sensible à la question. Il vient d’une bibliothèque à Lviv, dont il est sorti quelque part entre 1850 et 1870, probablement à l’occasion d’une vente. Il arrive ensuite en France. Et il est à Paris vers 1900 chez un libraire à l’histoire bien connue, Lucien Bodin, qui était spécialiste d’ésotérisme. Une étiquette imprimée en atteste. La dernière provenance, c’est un collectionneur privé qui l’a acheté il y a un demi-siècle. Et son fils me l’a revendu. Il n’y a pas de problème à ce sujet, tout est vérifiable »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *