Mikaben, chanteur haïtien, meurt en plein concert à Paris-Bercy

Le chanteur Mikaben est décédé lors d’une représentation du groupe Carimi, samedi 15 octobre, à l’Accor Arena Bercy. 

« On demande d’évacuer la salle »

Le groupe Carimi se représentait sur scène samedi soir à l’Accor-Arena Bercy. À l’invitation de Carimi, Mikaben, fils du chanteur Lionel Benjamin, était venu interprété « Ou Pati », titre issu de l’album Haitian Troubadour à l’origine d’un notable succès.

Le chanteur de 41 ans s’est effondré sur scène, la salle a dû rapidement être évacuée : « C’est très compliqué, on demande d’évacuer la salle, on a besoin de votre prière […] quelqu’un s’est évanoui » a annoncé au micro Mickaël Guirand, l’un des chanteurs du groupe. 

Malgré l’arrivée des secours, Mickaël Benjamin dit Mikaben est décédé d’une crise cardiaque. Il avait commencé sa carrière à l’âge de 15 ans, fondateur du groupe Krézi Mizik, c’est une figure importante de la culture Haïtienne qui est partie hier soir. 

« C’est une grande référence de la musique haïtienne qui vient de s’éteindre »

Le premier ministre haïtien, Dr Ariel Henry, s’est exprimé sur les réseaux sociaux : 

« Je suis bouleversé par la nouvelle de la mort subite du jeune et très talentueux artiste Michael Benjamin « Mikaben ». C’est une grande référence de la musique haïtienne qui vient de s’éteindre. Le pays et la jeunesse haïtienne ont perdu une belle âme. Je présente mes condoléances à sa famille, ses amis et à la communauté musicale dans son ensemble. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *