Mort de Marie Trintignant : ce dernier SMS angoissant envoyé à sa mère avant le drame

Avant de décéder sous les coups de son compagnon Bertrand Cantat, le 1er août 2003, Marie Trintignant avait envoyé un dernier SMS à sa mère. Un message poignant que cette dernière a révélé des années après.

Le 1er août 2003, Marie Trintignant décédait sous les coups de son compagnon. Avant de mourir, sa mère, Nadine Trintignant a révélé un sms que lui a envoyé sa fille « deux semaines avant le drame« . C’était leur dernier échange avant le drame.

« Ta fi-fille battue »

« Un vers de Baudelaire : ‘Sois sage ô ma douleur et tiens-toi plus tranquille’ et c’était signé : ‘Ta fi-fille battue.’ »

Un sms qui en dit long… Marie Trintignant rassurera sa mère peu après, lui disant que tout est « arrangé » dans son couple.

Nadine Trintignant avait pensé que sa fille s’était séparée de Bertrand Cantat qui avait fini par l’accepter. Mais en vain…

Dans son documentaire intitulé Marie Trintignant, tes rêves brisés, Nadine Trintignant évoquait le sort des femmes battues mais refusait que sa fille en devienne un porte-drapeau.

« Son assassin voulait la voir tout abandonner« 

« Un soir, je me suis même mise en colère car elle m’annonçait vouloir arrêter son métier pendant deux ans, au prétexte de s’occuper de ses quatre fils. Il était clair que c’était son assassin qui voulait la voir tout abandonner« , a-elle confié. 

Quatre fils qui ont eu du mal à se reconstruire après l’assassinat de leur mère : Roman, 36 ans, qu’elle a eu avec Richard Kolinka, le batteur du groupe Téléphone ; Paul Cluzet, 29 ans, fils de François Cluzet ; Léon, fils de Mathias Othnin-Girad, 26 ans, et Jules Benchetrit, fils de Samuel Benchetrit, 24 ans.

10 réactions sur “Mort de Marie Trintignant : ce dernier SMS angoissant envoyé à sa mère avant le drame

  1. Très triste et ce chien comme tous les autres qui sont toujours là bien en vie. Tous des lâches qui ne risqueraient pas de s’attaquer à des hommes, ils ont trop peur de se prendre une bonne rouste. C’est la prison à vie qu’il leur faut.

  2. La disparition de Marie, m’a vraiment choqué srtt que je porte le même prénom qu’elle. C’est un drame terrible que bcp de familles continuent de vivre. On ne peut pas continuer à considérer ces meurtres de passionnels ou d’involontaires car bcp d’entre eux reste des récidivistes. Il faut que la loi s’adapte à l’évolution de la société, car considéré un être humain comme sa propriété est inadmissible.

  3. Bien sûr je suis entièrement d’accord, mais en 1981 on a supprimé le peine de mort que l’on aurait dû laisser pour des cas comme cela.

  4. On oublie que la femme de Bertrand Cantat avait elle deux enfants de M. Cantat. Que cette femme très cultivée, très discrète est décédée….Que cette Nadine Trintignant nous laisse tranquille, le bouquin écrit ne lui avait pas assez rapporté ??? Le décès de son ex mari n’est plus vendeur…
    Si M. Cantat était un drogué hélas comme beaucoup de chanteur à succès, cette Marie n’était pas une sainte. Droguée, alcoolique, pas farouche…. Il faut arrêter un peu. La jalousie de l’un et de l’autre….. Aucune femme ne mérite de mourir ainsi, mais hélas cela arrive très souvent, mais n’étant pas connues, on ne fait pas la une tous les 4 matins…. Un peu d’humilité Mme Nadine Trintignant, ou alors il allait obliger votre fille à se soigner…….(cali)

    1. Mon Dieu , commente vous permettez-vous de juger une personne que vous ne connaissiez pas et qui n’est plus là pour se défendre, j’ai honte pour vous…Mr Cantat lui est toujours là et son épouse s’est donné la mort cherchez l’erreur..

      1. Bien d’accord… Femmes saintes ou pas farouches, aucune ne doit mourir ainsi… Aucun homme (aucune femme parfois aussi) n’a le droit d’ôter la vie ainsi sous des coups gratuits, drogué, alcoolique ou pas, il n’y a pas d’excuse valable!

  5. Si Nadine Trintignant avait dévoilé ce sms plus tôt, il ne serait peut-être pas sorti si vite de prison où il mériterait de se trouver encore.

  6. Mais oui bien sûr…… Mme Nadine Trintignant avait sorti un bouquin…… S’occupait elle des 4 enfants de sa fille adorée ??? Et alors (pour Rigal), ce n’était pas un secret que Mme Marie Trintignant buvait et se droguait….tout comme M. Cantat on est d’accord….. Autant que je sache, après tant d’années, on laisse les morts en paix. Mais après s’être lamentée sur la mort de son ex mari Jean-Louis, mais à 91 ans, c’est un bel âge pour mourir. Elle nous ressort la mort de sa fille, et que cela vous plaise ou non, je n’ai pas honte….. Les addictions sont une plaie, mais cela se soignent, mais dans ce milieu…. M. Cantat a eu deux enfants avec la même femme. Ils ont droit au respect. Ils ne sont pas responsables des actes de leur paternel tous comme les 4 enfants de Mme Marie Trintignant. Fort heureux, les papas se taisent. (cali)

    1. Marie Tritignant n’aurait pas dû mourir de cette façon – mais il est vrai que tous les deux étaient des drogués et des alcooliques qui n’avaient à certains moments plus les pieds sur terre et arriva la chose la plus horrible qui soit, par excès en tous genres et jalousie – restent les plus malheureux dans cette affaire, les parents et les enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.