Mostra de Venise – La réalisatrice française Alice Diop primée deux fois

Lors de la remise des prix de la 79 ème Mostra de Venise, la réalisatrice française a reçu le prix du premier film et le Lion d’argent, Grand prix du jury, pour sa première fiction Saint-Omer

« Nous ne nous tairons plus »

Elle disait ne pas avoir les mots et emprunte ceux d’Audre Lorde : « Le silence ne nous protègera pas » auxquels elle rajoute « Nous ne nous tairons plus », tenant pour preuve, entre ses mains, le Lion d’argent. 

Ce grand prix du jury que lui a remis Julianne Moore, présidente du jury de la 79ème édition de la Mostra de Venise, a été doublé du prix du premier film pour son oeuvre Saint-Omer. La réalisatrice avait reçu en 2017 un César pour son court-métrage « Vers la tendresse ». 

C’est d’ailleurs aussi une femme, la réalisatrice Laura Poitras, qui a reçu le Lion d’Or de la Mostra, avec son documentaire All the Beauty and the Bloodshed qui suit la photographe engagée Nan Goldin dans son combat contre la crise des opiacés aux États Unis. Catherine Deneuve a également reçu un Lion d’Or pour l’ensemble de sa carrière.

Saint-Omer, une fiction inspirée de faits réels

Alice Diop a porté à l’écran un procès auquel elle avait assisté à Saint-Omer, et qui l’avait particulièrement touchée. L’affaire remonte à 2013, lorsque Fabienne Kebou est accusée d’avoir tué son enfant de 15 mois en le laissant volontairement sur la plage alors que la marée montait. La réalisatrice questionne ici la thématique de la maternité et met en scène une romancière qui assiste au procès. 

Le film sortira le 23 novembre en France. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.