Nagui : ces insultes racistes incroyables qu’il a subies !

Nagui

Sur le plateau de Quotidien, Nagui s’est livré sur son histoire familiale. Arrivé en France à l’âge de 3 ans d’Égypte, il s’est confié sur les insultes racistes qu’il avait reçues…

Ce jeudi 26 octobre, Yann Barthès recevait Nagui dans Quotidien, pour faire la promotion de Taratata 100 % Live, qu’il présentera le 3 novembre prochain sur France 2.

« Papa a décidé avec maman de quitter l’Égypte et de venir en France »

Nagui a également partagé son histoire familiale et raconté son intégration difficile en France.

Il a avoué avoir subi des insultes racistes à de nombreuses reprises.

Jusqu’à « trois, quatre ans », Nagui a vécu en Egypte « où régnaient des tensions politiques ». Puis, il est arrivé en France avec sa famille.

« C’était très électrique et très dangereux, donc papa a décidé avec maman de quitter l’Égypte et de venir en France », a livré l’animateur.

« Je suis ému parce que c’est une situation que je pensais être d’un autre temps et qui, en fait, se répète pour différentes raisons, peut-être climatiques, évidemment politiques, évidemment de guerre, c’est très compliqué de quitter un pays, de quitter ses racines », a témoigné Nagui, les larmes aux yeux.

Et d’ajouter : « Mon père nous a élevés, mon frère et moi, dans l’amour de la France, dans le respect de la langue française, dans l’amour du drapeau français, du maillot français… Je pense que si j’avais couru avec le drapeau égyptien dans la rue, mon père m’aurait mis une claque en disant : ‘Non, tu vas respecter le pays qui nous a accueillis' ».

« Et le ‘sale arabe’, ‘sale juif’, vous l’avez entendu ? »

« Moi, je me suis retrouvé, plein de fois, insulté. Des insultes racistes dans la rue. Traité de crouille, de bicot… », a concédé Nagui sur TMC.

Yann Barthès lui a demandé : « Et le ‘sale arabe’, ‘sale juif’, vous l’avez entendu ? ».

« Je l’ai entendu aussi bien par des gens dans la rue, que sur des parkings bourrés à trois heures du matin, que par des policiers ou par des douaniers à l’aéroport », a-t-il révélé.

Avant de conclure : « Le délit [de faciès], il était évident, quand je rentrais de vacances de n’importe quelle destination, je disais à mes potes : ‘Allez-y vous, parce que je vais avoir 15, 20 minutes de retard’ et systématiquement c’était ‘Monsieur, mettez-vous là, ouvrez vos valises' ».

2 réactions sur “Nagui : ces insultes racistes incroyables qu’il a subies !

  1. Pour le contrôle au faciès , il faut simplement prendre le problème à la base , qu’il soit dans la rue , un aéroport ou que sais-je encore .
    Je comprends totalement les honnêtes Maghrébins , les honnêtes blacks mais malheureusement et comptablement
    parlant ils ont plus de chance statistique de ne pas être en règle .
    Les asiatiques ont naturellement moins d’ennuis , c’est un fait .

  2. Je suis né dans un pays d’Afrique du Nord il y a 92 ans. Dans ce pays où j’ai passé toute ma jeunesse, il y avait de bons Français et de moins bons, des bons tunisiens que nous appelions les « arabes » et de moins bons qui devaient plus tard prendre les armes pour nous bouter hors de leur pays…J’y ai perdu quelques amis lorsque les « fellagahs » nous ont mitraillés sur une piste de danse un beau soir… Ce sont évidemment des souvenirs qui marquent une vie . Je suis retourné dans ce pays pour le faire découvrir à mon épouse et nous avons rendu visite à des familles avec lesquelles j’étais resté en contact et qui nous ont reçùs comme si nous ne nous étions jamais quittés… Beaucoup d’émotion …Ceci pour répondre à Nagui qui a subi quelques insultes de racistes qui ignorent que la convivialité peut exister entre personnes , je voulais dire entre « humains »…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *