Nicolas Hulot accusé de viol et agression sexuelle : où en est l’enquête ?

Nicolas Hulot

Dix mois après l’ouverture de l’enquête contre Nicolas Hulot pour viol et agression sexuelle sur mineure, le parquet de Paris a annoncé, ce lundi 12 septembre, rendre sa décision…

Suite à la diffusion d’un documentaire d’Envoyé Spécial, où six femmes avaient accusé Nicolas Hulot de violences sexuelles commises selon elles entre 1989 et 2001, une enquête avait été ouverte le 26 novembre 2001 par le parquet de Paris pour viol et agression sexuelle sur mineure.

L’une des femmes l’avait accusé de tentative de fellation forcée

En effet, l’une des femmes qui avait porté plainte était mineure et avait évoqué une tentative de fellation forcée.

Laure Beccuau, la procureure de Paris, avait expliqué via un communiqué que l’enquête servirait à « déterminer si les faits dénoncés peuvent caractériser une infraction pénale et si, au vu de leur ancienneté, la prescription de l’action publique est requise« .

L’enquête a été classée sans suite, pour cause de prescription

Ce lundi 12 septembre, le parquet a rendu sa décision. L’enquête a été classée sans suite, pour cause de prescription.

L’ancien ministre a toujours fermement réfuté les faits qui lui étaient reprochés.

« Je sais qu’à partir de demain, le lynchage va commencer. Je veux le dire sans formule, sans élément de langage : ni de près ou de loin, je n’ai pas commis ces actes. Ces affirmations sont purement mensongèresDepuis quatre ans, je subis le poison de la rumeur, des insinuations parfois des accusations au grand jour« , avait-il déclaré la veille de la diffusion du documentaire.

Nicolas Hulot avait également annoncé qu’il quittait la présidence d’honneur de sa fondation afin de protéger ses proches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.