Noëlle Bréham, licenciée brutalement après 40 ans de CDD à Radio France

Maison de la radio Paris

Noëlle Bréham, l’animatrice et productrice de l’émission « P’tits bateaux » programmée tous les dimanches soirs sur France Inter a brutalement été notifiée de son licenciement par la maison Radio France, lundi 3 novembre. 

Après 40 ans de CDD, renouvelés

Une lettre du 3 novembre 2022, lui refuse sa demande qui consistait à faire évoluer son CDD en contrat à durée indéterminée. 

Sa requête remonte au printemps dernier, alors qu’elle demande à faire évoluer son nouveau CDD proposé vers un CDI. Car depuis 1997, elle enchaîne les contrats saisonniers pour cette même émission. Un stress continue pour savoir si son contrat sera renouvelé à chaque saison depuis 40 ans.

Selon nos confrères du Parisien, la maison Radio France se serait justifiée, mardi 8 novembre, avançant l’argument que « Tous nos producteurs sont en CDD de saison, pas en CDI. La règle est la même pour tout le monde ».

« Je suis sidérée, encore sous le choc. Il faudrait que je me réveille. »

« Je suis sidérée, encore sous le choc. Il faudrait que je me réveille. », rapporte Le Parisien.

À la suite de sa demande de requalification de CDD vers un CDI, au printemps, l’animatrice radio avait déjà essuyé un refus. Elle avait donc entamé une procédure auprès des prud’hommes mais cela n’a rien changé et n’a pas eu l’effet menaçant escompté auprès de la Maison de la Radio, qui insistait en lui proposer de nouveau un CDD. 

L’animatrice continuait tout même à réaliser ses émissions mais en étant hors de tout contrat. C’est suite à cette situation que la maison de la radio lui a notifié son licenciement pour mettre un terme à cette situation illégale. 

Comme le souligne un internaute sur Twitter : « Vous avez aimé les 47 ans en CDD de Arielle Boulin-Prat et Bertrand Renard à « Des chiffres et des lettres » ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *