Nouvelle main courante contre Adrien Quatennens

Céline Quatennens a porté une deuxième main courante contre son mari, samedi 24 septembre. Elle dit avoir reçu un « très grand nombre » de textos de la part de celui-ci.

« Aucun message à caractère malveillant ou menaçant »

France Info a révélé samedi 1er octobre, qu’une nouvelle main courante a été portée par la femme d’Adrien Quatennens. Céline Quatennens a cette fois dénoncé recevoir des textos de la part de son mari « en très grand nombre ». Cette deuxième main courante aurait été déposée il y a une semaine, samedi 24 septembre. 

Elle fait suite à la première déposée début septembre, révélée par le Canard Enchainé, après quoi le parquet de Lille s’était saisi de l’affaire. Par ailleurs, le député s’est rendu lundi 26 septembre au commissariat pour une audition libre. Son avocate Maître Jade Dousselin a expliqué : « Comme il l’avait vivement souhaité, mon client a pu s’exprimer dans le cadre de l’enquête préliminaire en cours afin de rétablir un certain nombre de vérités ». 

Elle ajoute également que cette nouvelle main courante : « se borne à évoquer des SMS transmis par mon client dans le cadre de leur séparation et dont il a été confirmé qu’ils ne contiennent aucun message à caractère malveillant ou menaçant. »

Enquête pour violences conjugales 

Depuis la révélation du Canard Enchaîné, Adrien Quatennens est sous le joug d’une enquête judiciaire pour violence conjugale ouverte par le parquet de Lille. Le 18 septembre, il a publié sur les réseaux sociaux un communiqué dans lequel il reconnait avoir giflé son ex compagne. Il avait annoncé dans ce même communiqué se soustraire à sa fonction de coordinateur de La France Insoumise. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *