Olivier Véran dévoile son salaire de ministre : il gagne…

Olivier Veran salaire

Olivier Véran, l’ancien ministre de la Santé et actuel porte-parole du gouvernement, publie Par-delà les vagues où il raconte les coulisses du gouvernement. Interviewé par le Parisien, il dévoile son salaire.

Olivier Véran fait le bilan de son expérience au ministère de la santé dans son livre Par-delà les vagues

« Ce livre a vocation à ne rien cacher, y compris ce qui relève de l’intime. Pendant deux ans, j’ai vécu dans mon appartement de fonction, oui, à trente mètres de mon bureau au même étage. Pratique vu la période ! », a-t-il révélé au Parisien ce mercredi 7 septembre.

« Je gagne 6500 euros nets par mois après impôt »

« Un appart dans son jus, avec un lit à matelas orthopédique qui grince, des années 1980. Et une équipe aux petits soins », ajoute-t-il.

« Comme tout ministre, je paye mes factures, un loyer au ministère, et je gagne 6500 euros nets par mois après impôt », explique-t-il au Parisien.

« Un matin, vers la fin de la première vague, entre un Conseil de défense et un Conseil des ministres, dans le parc de l’Élysée. J’ai eu des vertiges, de profondes nausées, les jambes qui flagellent », indique-t-il.

« Je me suis mis à la méditation, cela m’a beaucoup aidé »

Et d’expliquer : « À l’époque, je dormais trois heures par nuit, je sautais plein de repas, le stress était permanent. Puis j’ai regardé les arbres, j’ai soufflé et c’est reparti sur le coup. Ensuite, je me suis mis à la méditation, cela m’a beaucoup aidé ».

Dans son livre, Olivier Véran reconnaît qu’ils se sont « trompés »au sujet des masques.

19 réactions sur “Olivier Véran dévoile son salaire de ministre : il gagne…

  1. Mr véran il gagne beaucoup trop pour ce qu’il fait moi je pense qu’il faut diviser son salaire part deux comme bien d’autres au gouvernement

    1. Par 2 , non il devrait être payé au smic comme la majorité du peuple , il verrait comme c’est facile de vivre dans la misére ,

      1. qu’il garde secret le montant de son salaire. En tant que ministre de la santé, il a massacré beaucoup trop d’emplois et appauvrit la France. Cet homme est une pourriture arrogante, à gerber. Quelle indécence

  2. Je suis tout à fait d’accord avec Gille. Même avec 3000€ c’est encore de trop surtout avec le COVID. Enfin c’est comme cela, on a un poste à responsabilité, on ne fait pas trop bien son bouleau mais on est bien payé. Je pense et j’en suis sûr que dans tous les Gouvernements, il y a des doublons et que ceux-ci font leur boulot et moins payé. Ces gens de toute façon sont déconnectés de la réalité.

    1. Attention le coût de la vie en France devient moins cher qu’en Tunisie. Quand il .était ministre de santé je lui ai écrit plusieurs fois sur ma situation avec la CNAV il ne m’a rien fait. Il m’a dénigré et pourtant dans les années 70 j’ai contribué au développement de la France en tant que réceptionniste hautement qualifié et mon attestation de travail témoigne encore . Aujourd’hui il le porte parole du gouvernement je ne peux que lui souhaiter courage et réussite mais lui en veux toujours parce qu’il m’a laissé toucher une pension de retraite de 15 euros/mois et lui 6500 euros/mois. A 75 ans je ne cherche que bien vieillir et bien vivre. J’espère qle gouvernement actuel pense à ses retraités pour bien terminer le peu de temps qu’il leur reste dans la vie. Quant à moi qui touche un infime montant de retraite pourquoi la CNAV ne m’accorde-t-il pas le minimum contributif ? I see and waite . Bonne chance pour tous . Zamouri.

  3. La population n’est informée que sur ce qu’ils sont susceptible de gagner, sans se poser la question de leur tâche.
    Marqués par les « on dit », les citoyens ignorent ce que font les élus et ce qu’ils supportent. Dès leur élection nombreux sont ceux qui leur tombent dessus pour dénoncer n’importe quoi. Or ces responsables politiques n’ont plus de vie familiale , des loisirs très amputés et une série d’occupation s diverses liée à leur fonction, très contraignantes.
    Finalement ils sont moins rémunérés que les entrepreneurs ou autres personnes cadres dans le privé. Bien entendu , ne pas les rémunérer soulagerait exclusivement les jaloux par nature. Et nous assisterions alors à une absence de candidatures de gens démunis comme ce fut le cas sous la troisième république pour mettre en place une oligarchie de gens aisés . Avant de condamner il faut savoir, connaître et examiner toutes les conséquences. La pulsion réflexe ne constitue pas un raisonnement citoyen mais une pensée dénuée de toute connaissance. Là se trouve le problème de la république et l’école n’a pas stoppé les jalousies de surface génératrices de réflexes malveillants et de jalousies infantiles.

    1. Ils sont au gouvernement et font de la politique sachant que rien ne leur obligent.
      Ils sont trop menteurs ils nous prennent pour des enfants et idiots

    2. Je pense que faire de la politique est un choix et une vocation avec envie de servir son pays.
      Ceux qui y prétendent devraient avoir comme salaire celui qu’ils avaient auparavant et leur rembourser les différents frais de voyages etc. …
      Je pense qu’ainsi ça éliminerait les individus qui font ça pour le fric. Enfin un peu de propreté !!

    3. Monsieur Véranda devrait garder une certaine réserve, et avant d écrire des livres sur ses fonctions de ministre, il devrait attendre que le temps passe.
      Par contre, il faudrait rapporter son salaire aux heures travaillées. Il a un « agenda de ministre », ce qui veut dire qu’il doit bien travailler 70 à 80 heures par semaine. Si on rapporte son salaire au nombre d heures travaillées, on reste bien sûr largement au dessus du smig, mais pas tant. Sans compter les responsabilités pénales et le stress. Donc il a un salaire confortable, mais pas non plus démentiel. S’il travaillerait dans le privé, avec le même niveau de responsabilités, il doublerait certainement son salaire.

  4. Vous voulez que vos compétences soient rémunéré à leur juste valeur, mais si vous calculez leur taux horaire vous verrez qu’ils gagnent moins que vous … alors ?

  5. Cette personne comme toutes celles de sa catégorie oublie les avantages en nature,le remboursement de ses notes de frais, les invitations de complaisance, etc,etc. Il va nous faire le plaindre.Pitoyable

  6. Perso je me moque de son salaire. Ce qui m’importe c’est ce qu’il fait pour la France et les Français car c’est à cela que sert son salaire …. Et pourtant, personne ne note cette dernière phrase : « Dans son livre, Olivier Véran reconnaît qu’ils se sont « trompés »au sujet des masques. » … C’est pourtant selon moi la phrase la plus importante de cet « article ».

    Bientôt derrière des mea culpa saupoudrés ils vous expliqueront qu’ils se sont aussi trompés pour les injections ou pour le gouvernement Ukrainien … Mais à ce moment là il sera trop tard : Pour nous … Notre pays sera détruit …

  7. Trop facile de critiquer…
    Moi je trouve que ce n’est pas bien payé, pour le niveau de responsabilités, le nombre d’heures de travail, le faible nombre de jours de vacances, l’obligation d’être disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, la pression permanente des râleurs, des médias et des réseaux sociaux, et l’importance des décisions à prendre, etc…
    Un cadre supérieur dans une bonne boîte peut gagner beaucoup plus et être beaucoup plus tranquille.

  8. C’est sur qu’il aurait mieux fait d’aller chez Sanofi ..Ou simplement rester Toubib …Avec des salaires pareils pour de pareilles responsabilités il n est pas étonnant que l’on ne trouve que des grands bizarres pour faire de la politique !

  9. 10490€ brut mensuel
    À peu près 20% de charges salariales : 2100€
    Reste net: 8400€
    Le malheureux doit comme tout le monde payer ses impôts 6500/8400=77%, donc taux du prélèvement à la source de 23%, rien qui le distingue vraiment des contribuables lambda du même niveau de revenu !
    On peut encore survivre, non, surtout quand on dispose d’un appartement de fonction et des quelques « avantages » attachés à la fonction de ministre…

  10. Olivier Véran n’est qu’un smicard en comparaison des retraites de Hollande le Flamby, du cumul retraite et salaire de Jack Lang, et peut être même bien de la maire deParis, tous des socialos bien dans leur peau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.