« On ne va pas se mentir !” : les proches d’Emmanuel Macron très inquiets…

Emmanuel Macron et le frère de Brigitte Macron

Un proche d’Emmanuel Macron l’a mis en garde sur les difficultés qui l’attendent à la rentrée. 

Les incendies, la sécheresse, le climat, le pouvoir d’achat, l’inflammation ou encore la guerre en Ukraine, facteur d’une éventuelle pénurie d’énergie à l’automne… Autant de sujets sur lesquels Emmanuel Macron et le gouvernement vont devoir se pencher à la rentrée. 

« Jamais nos adversaires n’ont eu autant d’espace pour nous charger »

Un député Renaissance interviewé par Le Parisien ne cache pas ses craintes : « On ne va pas se mentir, tout cela va quand même être très chaud. Les vents sont contre nous et jamais nos adversaires n’ont eu autant d’espace pour nous charger ».

De son côté, Olivier Véran affirme : « Cet été 2022 aura intensifié la prise de conscience de tous. Oui, nous devons agir plus vite et plus fort pour préserver un monde vivable. Chaque réforme, chaque avancée pour notre pays, doit intégrer l’enjeu écologique ». 

Il indique que « les efforts pour faire peser le moins possible l’inflation mondiale sur le portefeuille des Français seront intensifiés ».

« Les priorités pour continuer de transformer le pays restent les mêmes« 

Et d’ajouter : « Les priorités pour continuer de transformer le pays restent les mêmes. À savoir le climat, l’indépendance et la souveraineté, puis l’égalité des chances ». 

Emmanuel Macron lancera ce jeudi 8 septembre son Conseil national de la refondation (CNR) associant « élus, acteurs économiques et sociaux, puis citoyens à la préparation des grandes réformes des prochaines années » abordant des thèmes tels que « l’école, la santé, les services publics qui seront les premiers chantiers ouverts ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.